Michel Kafando, président de la transition

11448 103

Fin du suspense. C’est l’ancien ambassadeur du Burkina auprès des Nations Unies, Michel Kafando, qui a recueilli le consensus au sein du Conseil de désignation du président de la transition.

Il est issu de la « short list » proposée par les forces de défense et de sécurité. Sur cette liste, son nom figurait à côté de celui de Joséphine Ouédraogo, ministre de l’Essor familial et de la solidarité sous le président Thomas Sankara (1984 à 1987).

Il était en « lice » avec trois autres noms proposés par la société civile et les partis politiques : l’archevêque de Bobo-Dioulasso, Paul Ouédraogo, le Rédacteur en chef du bimensuel burkinabè L’Evènement,  Newton Ahmed Barry et le Directeur de publication de l’hebdomadaire Bendré, Shériff Sy.  Les autorités coutumières et religieuses n’ont pas fait de proposition.

Sur ces cinq noms, la décantation de la présélection a donné Joséphine Ouédraogo et Michel Kafando. Le dernier « a pris le dessus » à la phase de sélection. Il a été désigné par consensus, affirme le président du collège de désignation.

Dans sa première allocution en tant que président de la  transition, Michel Kafando a assuré être prêt « à ne ménager aucun effort pour relever le défi » à lui confié et qu’il fera tout pour atteindre l’objectif fixé, à savoir « bâtir une nouvelle société basée sur la démocratie ». Il a indiqué qu’il expliquera comment dans son adresse à la nation.

Dans le chronogramme indiqué, le président de la transition sera investi le 21 novembre prochain.

Ecoutez le discours de Michel Kafando

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/177275807″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

 L’homme, dont la désignation devra être valider en principe ce 17 novembre par le Conseil constitutionnel, est âgé de 72 ans (il est né le 18 août 1942 à Ouagadougou). Il a obtenu son baccalauréat au Collège Jean-Baptiste de la Salle à Ouagadougou. Ses études supérieures vont le conduire de Dakar à Paris, puis à Genève, en passant par Bordeaux.

Maîtrise en Droit, diplôme d’études supérieures en science politique, diplôme de formation diplomatique (1971) Doctorat  (Phd) en science politique  (1990), sont entre autres les parchemins inscrits à son tableau.

Sur le plan professionnel, il a été directeur de la Coopération internationale en 1976, puis ambassadeur et Représentant Permanent de la Haute-Volta auprès des Nations Unies à New York en  1981.

De 1982-1983, il est nommé ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale de la Haute-Volta. De 1998 à 2011, il repart à New York comme  ambassadeur et représentant permanent du Burkina Faso auprès des Nations Unies. Mais entre temps, il a été président du Conseil de sécurité de septembre 2008 à décembre 2009 (plus détails sur son parcours politique ici).

Michel Kafando est Commandeur de l’Ordre national et Officier de la légion d’honneur de la France.

Il y a 103 commentaires

  1. bon vent au president de la transition.mais qil pense aux nouveaux IAC qon a envoye sur le terrain sans rien.merci

  2. bien malin qui pourrait pr?voir la destiner du BF le plus important est l’homme noir comprenne que la r?ussite est pluriel et jamais singuli?re.RESPECT AUX ID?AUX DU CAPITAINE THOMAS SANGARE

  3. salut!Il nous reste trois gibiers pour savourer la soupe au democracie africain: le lion sauvage de la cameroun,la panth?re du congo,et la perdrix de guin?e. NB:les viandes sont sauvages il faut bien faire la cuisson afin d’irradi? le virus ?bola qui inhibe la democracie en Afrique.

  4. M Kafango, f?licitations, bon courage dans la t?che immense qui vous attends. Ne vous laissez pas d?tourner de votre noble objectif et si tel est le cas, vous entrerez dans l’ histoire de votre pays.

  5. Ce que vous ne comprenez pas c’est que l’opposition bourgeoise qui est au devant des chose se prot?ge en prot?geant Blaise « notre ?bola au BF » ou bien prot?ge Blaise Compaor? en se prot?geant. ils sont tous mouill?s jusqu’au coup les grands de la sc?ne d’aujourd’hui. les petits « propre du CFOP » n’ont pas de voix qui porte. c’est dommage. comment un diplomate peut-il repr?senter son pays ? un haut niveau s’il n’a pas le soutien de son pr?sident? et si c’est Blaise qui l’a cach? laba pour l’utiliser un jour? l’avenir du peuple c’est peuple… ces groupuscule hiss? au devant des choses n’ont jamais la volont? de lib?rer le peuple, m?me si c’est le cas leur volont? n’est rien d’autre que celle d’un marionnette ? la merci de ma?tre, qui tire sur les ficelles. tant que nous continuons de cri? au secours au pr?t de celui-la m?me qui ? le pied sur nos testicule, il ne fait que d?placer la douleur en changeant de mode de pi?tiner. il faut se lib?rer de l’imp?rialisme… France, USA, ONU, UA …. je ne sais quoi ce sont les chasons d’un seul auteur qui n’a jamais secouru un pays africain. vive le Burkina vive le peuple integre, vive la jeunesse, vive la r?volution!!!!

  6. cet homme a ?t? vomi par la r?volution d »ao?t 83 et c »est blaise qui l »a remis en orbite; c »est un compaoriste pure et dur et c »est apr?s que le peuple ait fait la 2? r?volution que vous le bombardez pr?sident?
    pourquoi vous n »avez pas choisi mme ouedraogo ou cherif sy? c »est la premi?re victoire des compaoristes sur les « sankaristes » depuis le debut de la transition

  7. bonjours a tous le peuple burkinab?,vous aviez su g?r? les ?meute qu il y a eu dans votre pays merci parce que le pr?sident de la transition a le soutien du peuple burki qu il respect seulement, les et avis du peuple

  8. LE CHOIX DES MOTS ET EXPRESSIONS PAR LES MEDIAS OCCIDENTAUX .
    quand bien les medias occidentaux peuvent qualifier quelqu’ un < < d' homme fort du pays >> ( terme qu’ ils n’ emploient pas dans l’ espace politique de leur pays ) , sur quoi se basent t’ ils pour avancer de tel(le)s mots/expressions ? quand bien prenons nous le cas du Burkina Faso ; tout le monde sait bel et bien que le peuple a repris son pouvoir des mains du  » diable  » . donc ! de ce fait, l’ HOMME FORT DU PAYS n’ est rien d’ autre que le SAGE PEUPLE du FASO . toutefois en depit de ce fait, les medias occidentaux osent parler du colonnel Zida comme etant l’ homme fort de ce vaillant pays . << auraient t' ils certainement choisi ??? probablement ! mais ceci n' aura point de reussite , car nous les tenons desormais au poil . devraient t'ils comprendre que les auditeurs ne sont plus niais et dupes comme jadis [...] ; surtout les auditeurs AFRICAINS . a present, ils savent bien mesurer l' ampleur et/ou l' importance des mots usites face a telle ou telle situation . notons tout de meme que , lorsqu' ils parlent deja d' homme fort ( et ceci pourrait passer inappercu ) , ils veulent tourner tous les regards sur ce suppose homme fort, et ipso facto faire de lui un possible bouc emissaire des consequences des futures magouilles occidentales dans son pays . afin que ces derniers s' en tirent toujours indemnes ( toujours propres aux yeux de la soit disante communautee internationnale ) et par apres , seront supposes revenir a la charge plus tard par les memes procedes ; car, toujours guides par leur desir d' hegemonie perpetuelle ( ne l' oublions surtout pas )

  9. Excellence Monsieur le nouveau PF, tu dois te consid?rer comme un parqueur ? qui on a confi? un v?hicule pr?cieux. Tu dois bien veiller sur le v?hicule comme la prunelle de tes yeux et le remettre en bon ?tat ? son propri?taire quand il viendra le r?clamer. Si tu es un bon parqueur, certainement que le propri?taire te donnera un pourboire. Le peuple t?a confi? son pouvoir.Il t?a arrach? ? tes poules et ? tes oeufs comme un Cincinatus Burkinab? pour te confier sa destin? pour un an. Ne fais pas comme le clan Compaor? qui a voulu traficoter les papiers du v?hicule pour le gard? pour eux. Si tu te montres loyal et juste, certainement que le Peuple te le revaudra au centuple.Bon travail, Excellence Monsieur le Parqueur du Faso(PF). Nous avons le ticket du parking avec nous.

  10. Bjr les. Amis,une foie d plus ,j sui fiere d’etre ,burkinabe ,quant j voie mon peuple Burkinabe,sunires cmme un seul hommes ,depui la chutte d compaore ,les mots me manque ,pour qualifier ,la sagesse ,des hommes,integers,les mots me manque,bnn chance au nuvo prsi d la tansition . exact……………………….

  11. Bravo au vaillant Peuple du Burkina Faso et bon vent aux nouvelles autorit?s qui auront la lourde et noble ta?a?a??che de pr?sider aux destin?es du pays au cours de la transition. Comme l’a si bien bien soulign? le Lieutenant-Colonel hier ? la signature de la Charte, vous devez rester ? l’?coute de la population. Si tel est le cas,vous accomplirez sans ?cueil vos missions. Merci ? la communaut? internationale qui a su comprendre la m?thode burkinab?. Nous avons su nous entendre sur l’essentiel et elle nous a fait confiance en ne nous imposant rien. Bravo ? tous et vive les r?gimes d?mocratiques!

  12. cool felicitation a chef de l’etat zida ?a y est maintenant ya plein de travail qui vous attend que dieu benisse le burkina faso

  13. Un choix est un choix, et le Burkina se dirige vers la vraie d?mocratie que vers les lois de Blaise Compaor? qui ?taient de la r?pression pour obtenir un choix qui ?tait pour l?int?r?t d?un individu au lieu de ce qui est mieux pour le peuple. Je connais assez Mr. Kafando dont j?ai c?toy? depuis DAKAR au minist?re des affaires ?trang?res, et son retour des Etats Unis en 2011. Je pense qu?il a compris l?appelle de la jeunesse Burkinab? pour une alternance politique viable avec l?appui de nos institutions. Un pr?sident de transition n?a pas le choix que de suivre la feuille de route voulu par le peuple. Oui Jos?phine Ou?draogo ?tait la personne cl? pour conduire la transition, mais ce choix est dict? par un sous-marin, car je ne vois pas notre franche Jos?phine jouer la politique d?Autriche a Kossyam avec celui qui est co-auteur de l?assassinat de Thomas Sankara dont la fid?lit? de Jos?phine reste sans tabou : La cohabitation de DIENDIERE Gilbert et Jos?phine a Kossyam ne sera bonne pour la transition. Si Kossyam ?tait balay? de son odeur mafieux de Blaise Compaor? dont qui sont Diendi?r? et ses complices, le Burkina sera un nouveau Burkina. Michel tu sais qui je suis, et je te dis que le peuple Burkinab? a m?ri et veut un vrais changement, et tu es tr?s intelligent pour nous donner ce changement. Bon vent.

  14. Fr?re Eric, Votre Analyse Est Pertinente. »Soyons Sage Et Patient ».Il Y’a Un Adage Qui Dit Que Mieu Vaut Confier Un Morceau De Viande ? Un Lion Qu’? Un Homme.Le Peuple Burkinab? Apr?s Tant D’ann?es De Soufrance C’est Reveill? De Son Cauchemard.Ceux Qui Devront ?tre Tr?s Prudent, C’est Le Pouvoir En Place De Peur De Subir Un Sort Pire Que Le Pr?cedent.

  15. Dieu le tout puissant b?nis et ?claire les esprits des nouveaux membres de l’organe transitoire de notre ch?re Burkina pour que ? jamais l’appropriation du pouvoir ne soit plus un fin en soi pour les g?n?rations ? venir. Vive les vaillants combattants burkinab?; La patrie ou La Mort Nous Vaincrons!

  16. Donc c’est LUI. Son Excellence Michel Kafando, nouveau President du Faso. Candidat de l’Arm?e. Il a ?t? et avec Sankara et avec Blaise qui l’a utilis? pendant pr?s d’une vingtaine d’ann?es. onl’a crois? plus d’une fois dans les d?dales de la Maison de Verre ? New York.
    Certains jeunes le contestent comme ?tant un « inconditionnel » de Blaise pour avoir ?t? son Ambassadeur pr?s de 2 d?cennies durant et notamment aux USA. Ces jeunes envisageraient m?me d’organiser d’autres mouvements pour le faire partir …. ? l’instar du dictateur car ils crient ? une « confiscation » de la r?volution murmurant tout bas qu’il aurait particip? ? l’arrestation de …. Sankara.

    Mais, tel que pr?vu par la Charte, la plus prochaine ?tape sera la d?signation d’un nouveau Premier Ministre qui, lui m?me, formera un nouveau gouvernement.

    Ce sera alors l’occasion pour les « recal?s » de jouer des coudes pour ne pas sortir bredouille du festin qui s’annonce.

    La sagesse doit d?sormais pr?valoir pour ne pas retomber dans des troubles dont personne ne sortira finalement gagnant.

    Si l’Arm?e a r?ussit ? imposer son candidat comme President, va t elle accepter que la Primature lui ?chappe? Zida Premier Ministre ?

    Soyons sage et patient ….

  17. La jeunesse burkinab? atend de lui qu'il soit un homme int?gre et qu'il travaille a bien mener la transition..une page est tourn?e, nous voulons plus d'hommes forts mais des institutions fortes.

  18. C’est Le Debut D’une ?re Nouvelle.Bravo ? L’arm?e D’avoir Tenu Promesse.Le Peuple Burkinab? Reste Vigilant.Courage Au Pr?sident, Car C’est Pas Une Mince Affaire De Bien G?rer Une Transition Surtout Dans Notre Cas.Tous Unis Pour Un Nouveau Burkina D?mocratique!Puisse Dieu ?tendre Sa Main Sur Notre Beau Pays.

  19. QU’il rel?ve le d?fit et qu’il sache que le peuple du Bukina faso atend beaucoup de lui. un Burkina de JUSTICE, d’egalit? des chances de ses fils et surtout de transparence.il serait bon d’organiser une journ?e de deuil national pour nos heros tomb? les armes ? la main en meme temps pour le president SANKARA. BON VENT AU NOUVEAU PRESIDENT.

  20. Bonjour

    Que le Seigneur soit lou?. Que Dieu b?nisse et aide le Pr?sident de transition et les futurs membres du Gouvernement. Amen. Tous ceux qui pr?disaient le chaos apr?s BC » l’ indispensable  » pour notre cher Faso que nous aimons beaucoup auront honte. NOUS PLEURONS TOUJOURS NOS MARTYRS qui ont ?t? froidement abattus par un r?gime en pleine chute libre. QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. Il y a de grands Hommes pour gouverner sans probl?me le BURKINA Le SEIGNEUR AIME LE BURKINA en ?vitant le carnage de l’ancien r?gime. Le BURKINA EST EN MARCHE POUR LA VRAIE D?MOCRATIE.

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS

  21. Toutes mes f?licitations au peuple burkinab? ? travers ses repr?sentants et au nouveau pr?sident de la transition qu’ils viennent de d?signer. Par ailleurs, je reste sur ma faim ayant esp?rer que le choix se serait porter sur un Sankariste ou un homme neutre qui n’avait jamais servi sous le r?gime compaor?. Bon, on ne va pas refait l’histoire et souhaitons seulement une sortie de transition apais?e et honorable pour que pas un burkinab? ne regrette l’ancien dictateur. Bonne chance donc au pays des Hommes int?gres.

  22. que Dieu benisse la nation Burkina, tout ces habitants, ces autorites et tout ceux ou celles qui ont oeuvres pour une fin heureuse de cette crise. Big Respect a mes Amis Emmanuel Tapsoba, Legeneral Adamo et tout les autres.

  23. Intervention limpide et assez coh?rente pour une r?action spontan?e. J'ose croire ? la transparence dans le processus de choix. Tout compte fait, que Dieu nous accompagne dans cette transition. Vive le Faso.

  24. BRAVO LES BURKINABE======== vous avez trouv? la perle rare : M Kanfando un grand diplomate et intellectuel ?m?rite…? voir son CV on pourrait dire pourquoi PR de la transition seulement? Dommage qu il ne puisse pas rester en m?me temps et qu il ne puisse pas ?tre candidat dans un an…Cette methode de d?signation impos?e aux Burkinabe me para?t la meilleure mani?re de choisir les PR africains…les elections ne donnent que des riches et des h?ritiers memes s ils sont reconnus incomp?tents.

  25. Restons sur nos gardes car meme le diable a peur de l’homme. Le pouvoir change l’homme. Et finalement, bienvenue ce qui ne devrait pas arriver. Je pouvais dormir tranquile si c’etait Cherif Sy. Nous voulons un revolutionnaire pour promouvoir l’idee de Thomas Sankara et non des diplomates a la solde de l’imperialisme. L’erreur de nos chefs d’Etats c’est de chercher a se faire aimer au lieu de chercher le respect. Bonne chance! Mais nous vous tenons a l’oeil.

  26. c’est le candidat de l’arm?e.zida dirige toujours lui-m?me recevant des ordres de diender?,bras de blaise et ?tant toujours en contact avec ce dernier.en somme,le regime compaor? aura toujours la mise sur les affaires du pays.alors vigilence.

  27. Je suis d??u du fameux coll?ge des sages .madame Ouedraogo aurait ?tait la personne id?ale pour un rupture radicale .ce type ma plut?t l’aire d’un bon patin imp?rialiste et je doute fort qu’il connaisse les vrais aspirations du peuple .

  28. Je sui mefiant.Pourquoi son nom figur? dej? com president dan certain journo avant m?m sa designation oficiel? ayant travaill? avec l’ancien regime,est ce que vou ?te s?re kon ora la justice? ora til le courage d’arret? s? ancien camarade du regime? je doute fort.

Les commentaires sont fermés.


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article du même genre