Crise à 2iE : Le directeur général s’explique

2920 0

La direction de l‘institut 2IE était face aux hommes de médias dans la matinée de ce samedi 4 juillet 2015. Les échanges ont porté sur les performances réalisées par l’école mais surtout des malentendus entre l’administration et une partie du personnel.

▶ Lire aussi : Nouvelle crise aux 2iE

C’est une direction générale des 2IE visiblement très comblée de ce qu’elle a accompli depuis 2014 et son premier responsable le dit si bien.

«  2IE est dans un standard encore plus élevé en 2015 que par le passé.  Nous sommes la seule école d’ingénierie en Afrique qui soit reconnue au niveau de l‘espace européen équivalent. Nous sommes accrédités dans l‘espace européen et par cette accréditation nous avons la reconnaissance au niveau de l‘espace nord-américain », a laissé entendre Hama Amadou Maïga, directeur général de 2IE.

Cette satisfaction, ajoute Hama Amadou Maïga, est surtout partagée par le conseil d’administration qui s’est réuni d’ailleurs la veille et s’est réjoui notamment que la direction ait pu juguler le déficit budgétaire d’un milliard de F CFA  en 2013 pour le ramener à 67 millions de F CFA en 2014.

Le conseil scientifique de l’établissement a été également d’une appréciation très favorable quant à la qualité des enseignements dispensés.

« Le conseil a apprécié également les activités que nous avons eu à mener en matière de recherche et notre niveau de production scientifique est dès plus élevé au monde », a précisé Hama Amadou Maïga, directeur général de 2IE qui ajoute que ce sont autant de raisons qui ont plu au conseil d’administration de renouveler sa confiance à l‘équipe dirigeante et ce malgré la « crise » qui règne depuis quelques mois au sein de l‘école.

Et parlant justement de « crise », le directeur général est on ne peut plus clair. « Effectivement il y a beaucoup d’accusations qui ont été faites à l‘endroit du directeur général. Je les rejette totalement et je m’inscris en faux sur tout ce qui a été dit et écrit en particulier par les délégués du personnel ».

Amadou Maïga, le directeur général de 2iE © 2iE
Amadou Maïga, le directeur général de 2iE © 2iE

Les protestataires parlent en effet de licenciement sans motifs, lui explique que ce sont deux enseignants, Fréderic Traoré et Da Silver qui ont été remerciés pour des fautes professionnelles.

Le  premier est accusé d’avoir donné des autorisations de passages en classe supérieure pour des étudiants qui n’avaient pas validé leur unité d’enseignement  et le second d’avoir délivré des procès verbaux de notes falsifiées des étudiants  et ce, à neuf reprises.

Quant aux étudiants, il déclare que « la grève a été essentiellement menée par des étudiants qui sont en situation d’échec et qui n’ont pas de porte de sortie et faisaient tout pour que l‘année scolaire échoue».

A entendre parler Hama Amadou Maïga, ces individus en veulent particulièrement à sa tête.

« Ils ont même dit que ce n’est pas le premier directeur noir qui va les empêcher d’arriver à leur fin. Ils ont pu faire partir le directeur général blanc», clame t-il.

Néanmoins, le directeur général de 2IE annonce que le conseil d’administration est en concertation avec toutes les parties prenantes afin de trouver des solutions.

L‘institut 2iE compte actuellement 1980 étudiants venant d’une trentaine de pays et plus d’un millier d’étudiants en formation en ligne.

Maratou SOUDRE

Burkina24

Avatar

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre