Situation à l’Université de Koudougou: l’UGEB appelle à une grève de 24h

Dans la situation qui prévaut à l’Université de Koudougou, l’Union Générale des Étudiants du Burkina réagit au verdict du conseil de discipline qui a concerné 16 étudiants dont 14 ont été exclus, soit temporairement, soit définitivement. 

La suite après cette publicité

Dans une déclaration sur cette situation à l’Université de Koudougou, le comité exécutif de l’UGEB appelle l’ensemble des étudiants burkinabè « à se solidariser avec la lutte de [leurs] camarades camarades de Koudougou » et exige l’annulation des sanctions infligées à leurs camarades. Par ailleurs, « il appelle l’ensemble de ses sections à organiser des Assemblées générales d’explication et à observer un mot de grève de 24h le jeudi 11 octobre prochain ».

Parmi les 16 étudiants qui ont comparu pour agression d’un enseignant et de deux étudiants, deux (02) ont vu leur session annulée tandis que les quatorze (14) autres ont écopé de sanctions allant de l’exclusion temporaire  de 1 à 5 ans à l’exclusion définitive des universités publiques et privés du pays.

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page