Thèse de Doctorat en France : Mention « très honorable » pour Achille Diendéré

L’impétrant entouré des membres du jury (Ph : B24)

Le lundi 29 octobre 2012 à 14 h dans la Salle des Thèses de l’Université Toulouse 1 Capitole, Achille DIENDERE a brillamment soutenu sa thèse de Doctorat en sciences économiques. Cette thèse a porté sur un thème d’intérêt et d’actualité au regard, non seulement de l’importance des ressources en eau dans le développement des PED (NDRL : Pays En Développement) tels que le Burkina Faso mais aussi, des conséquences fâcheuses de l’utilisation des produits phytosanitaires sur la qualité des ressources en eau.

La suite après cette publicité

Le travail de recherche scientifique d’Achille DIENDERE avait pour objectif principal d’étudier les mécanismes contribuant à accompagner le processus du changement institutionnel pour lutter contre la dégradation de la qualité de l’eau par l’agriculture au Burkina Faso.

Les analyses de DIENDERE l’ont tout d’abord conduit à  présenter de manière scientifique les grandes évolutions des politiques agricoles et celles de gestion des ressources en eau au Burkina Faso.

Actualiser les croyances des populations

Il met en évidence les dérégulations et tentatives de régulations de l’utilisation de produits phytosanitaires au Burkina Faso. Il a ensuite poursuivi ses analyses devant un jury de haut rang l’écoutant religieusement, en  éclairant sur les motivations des actions des agriculteurs en matière d’utilisation des produits phytosanitaires et les possibilités de changement de ces actions.

S’appuyant sur des concepts et outils mobilisés par les économistes s’inscrivant dans la perspective institutionnaliste, l’étudiant a su vérifier ensuite son hypothèse selon laquelle l’actualisation des croyances individuelles des agriculteurs (c’est-à-dire la correspondance entre celles-ci et les croyances légitimées par la collectivité) au sujet de la dégradation de la qualité de l’eau favorise l’adoption de pratiques compatibles avec la préservation des ressources en eau.

Télécharger l’application Android de Burkina 24 en cliquant ICI
Télécharger l’application Iphone de Burkina 24 en cliquant ICI
 

S’attaquant à une problématique pratique, Achille DIENDERE n’a pas hésité à parcourir le terrain réussissant à collecter des données auprès de 389 agriculteurs et ce dans trois zones agricoles présentant des problématiques de développement agricole différentes.

Achille Diendéré (Ph : B24)

Faire comprendre aux agriculteurs que l’eau se dégrade

Sur la base des données qu’il a pu collecter et après leur traitement statistique et économétrique, il fait ressortir qu’en absence de croyances sur la « dégradabilité » des ressources en eau, il est dérisoire de vouloir mettre en place des politiques de gestion collective de l’eau.

Il en vient donc à la conclusion que les changements institutionnels induisant des évolutions sur le statut de la qualité des eaux doivent combiner à la fois les évolutions du système légal (incitations et sanctions) et également l’actualisation des croyances des agriculteurs au sujet de la « dégradabilité » de la qualité de l’eau.

Mention « Très honorable »

A l’issue d’une série de questions auxquelles  Achille DIENDERE a apporté des réponses appropriées, le jury  formé par de personnalités remarquables du monde académique aussi bien français que burkinabé, avec grande satisfaction a décerné à Achille DIENDERE le titre de docteur en science économiques avec la mention « Très Honorable plus Félicitation du Jury », ce qui correspond à la mention la plus élevée pour ce titre en France.

 

Les membres du jury

Mme Martine ANTONA, Directrice de Recherches, CIRAD-Montpellier

M. Denis REQUIER-DESJARDINS, Professeur Émérite, IEP-Toulouse

M. Idrissa OUEDRAOGO, Professeur, Université de Ouagadougou, rapporteur

M. Jérôme BALLET, Maître de conférences HDR, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, rapporteur

M. Charilaos KEPHALIACOS, Professeur, ENFA-Toulouse, directeur de thèse

Mme Geneviève NGUYEN, Maître de conférences, INP-ENSA-Toulouse, co-directrice de thèse

 
 
Suivre Burkina 24 sur facebook en cliquant ICI . 
 

HDLC / Correspondant Burkina 24 à Paris

publicite


publicite

Hubert DeLorenzo COMPAORE

Correspondant de Burkina 24 en France

Articles similaires

8 commentaires

  1. Achille a hiss? tr?s haut les couleurs nationales tant dans la qualit? de ses travaux que aussi de ses qualit?s humaines!Un int?gre , c'en est un!Que Dieu guide tes pas!

  2. f?licitations coll?gue;nous t'attendons ? Ouaga II

  3. f?licitations coll?gue;nous t'attendons ? Ouaga II

  4. f?licitations coll?gue;nous t'attendons ? Ouaga II

  5. prenez exemple sur ce Burkinab?.vous les burkinab?s qui aimez s plaindr la,aulieu d trop parl? il faut travailler comme lui.courage Achille!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page