Grande Nuit de la Prière : « A wonderful day » selon Simon Compaoré

Ce vendredi 30 novembre 2012, la Grande Nuit de  Prière tant attendue par les fidèles chrétiens fut une réalité. C’est le stade Municipal de Ouagadougou qui a reçu cet évènement de grande envergure.

La suite après cette publicité

Ils étaient plus de 19000 chrétiens à faire le déplacement au stade municipal  de Ouagadougou, à  l’occasion de la  deuxième Grande  Nuit de Prière. Organisée par Impact TV, télévision du Royaume des Cieux, la nuit vise à rassembler le corps du Christ au Burkina Faso afin de prier pour la nation et la sous-région.

La soirée a connu plusieurs étapes à savoir la louange, intersession et  témoignage. Huit heures durant, le public chrétien a passé des instants d’émotion. Les fidèles se sont donné avec ferveur pour repartir  richement bénis.

Par ailleurs, au cours de cette soirée, le Pasteur Mamadou Karambiri a saisi l’occasion pour rendre hommage, à d’éminents hommes et femmes qui se sont se fait remarquer dans le ministère de l’évangélisation. Egalement, des hommes de l’administration publique ont reçu des distinctions. Le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, a à cet effet reçu un certificat de reconnaissance pour son service rendu à la ville et pour son engagement dans l’œuvre de Dieu. Le maire a résumé son remerciement en disant « Today is a wonderful  day ».

Un autre moment fort de la soirée, a été l’entrée de l’invité d’honneur de cette édition de la Grande Nuit de Prière, en la personne de Bernard Blessing. Il est venu ainsi partager le témoignage de sa vie au peuple, qui selon lui « servira à fortifier les fidèles en renformissant d’avantage leur foi ». Il a également procédé à des prières de délivrance.

La prière a pris fin autour de cinq heures du matin.  Pasteur Mamadou Karambiri a rendu grâce à Dieu pour terminer, et espère que la troisième édition se tiendra au stade du 4-Août, pour ainsi accueillir plus de personnes.

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Que Le Fils du Dieu vivant soit b?nit s,il commence a agit ainsi dans nos pays d,Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page