RDC : Des négociations avec le M23, mais sans l’opposition

Des policiers congolais dans les rues de Goma, le 4 décembre. © AFP/Phil Moore

Les négociations entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) prévues pour se tenir cette semaine -d’ici un ou deux jours-, à Kampala en Ouganda, se feront sans l’opposition.

La suite après cette publicité

Les négociations entre le gouvernement de République démocratique du Congo (RDC) et la rébellion du Mouvement du 23 mars vont s’ouvrir « d’ici un ou deux jours, » a déclaré ce mardi 4 décembre le ministre congolais de l’Intérieur, Richard Muyej Mangez, en visite à Goma. Mais les membres de l’opposition, après deux jours de débat, ont décidé de ne pas aller à Kampala.

« Nous avons fait en sorte que ce soit une équipe complète composée des animateurs de toutes les institutions », a précisé le ministre de l’Intérieur, indiquant que la société civile, l’assemblée nationale et le sénat y participeraient. « Nous dialoguerons avec quiconque impliqué dans la situation, (…) y compris le M23, » a-t-il assuré.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page