New York: Les Cibals manifestent devant le siège de l’ONU

Des Burkinabè de New York, membres du mouvement Balai citoyen, ont manifesté ce 25 septembre devant le siège des Nations-Unies, pour crier leur ras-le-bol au président Blaise Compaoré, qui participait à la 68e Assemblée générale des Nations-Unies.

La suite après cette publicité

 Le séjour de Blaise Compaoré aux État-Unis n’a pas été accueilli de la même façon par toute la diaspora burkinabè. Notamment à New York où le chef de l’État participait à l’Assemblée générale des Nations Unies, les « Cibals » (C’est le nom que se sont donné les membres du mouvement Balai citoyen) ont manifesté vivement leur ras-le-bol à Blaise Compaoré.

Des Cibals manifestent devant le siège des Nations-Unies.
Des Cibals manifestent devant le siège des Nations-Unies.

Alors que le président burkinabè donnait son allocution à la tribune des Nations-Unies, une trentaine de Cibals étaient rassemblés devant le siège de l’institution, avec des mégaphones, de balais, de pancartes et de banderoles sur lesquels on pouvait lire: « Blaise Compaoré must go !» (en Français « Blaise Compaore doit partir !»)

Arouna Saniwidi, Boubacar Bah et d’autres manifestants se sont exprimés pour dénoncer le manque de démocratie et d’alternance et surtout la création du Sénat et l’éventuelle modification de l’article 37.

Les manifestants ont réussi à attirer l’attention de plusieurs organes de presse et de plusieurs délégations internationales qui défilaient. Cependant la tension est montée d’un cran au passage de Kadré Désiré Ouédraogo qu’ils ont hué et au passage du Président Ghanéen qu’ils ont ovationné en tant qu’ exemple de démocrate.

Avec la contribution d’Arouna,

Cibal de New York

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

17 commentaires

  1. Il a enfin devoiller ses intention ke chacun s’apprete pour la bataille finale

  2. Issaka Compaore , tu veux dire quoi? un compaor? peut-il en cacher un autre? Ne gatte le nom des bonnnnnnns COMPAORE. Pas la bande ? l'autre

  3. Justine, tu n’as rien compris; ce n’est pas leur nombre qui compte, c’est leur message ? l’ext?rieur!

  4. Justine, qui sont ces millions? Toi et ceux qui profitent du r?gime? Le Burkina compte plus de 16 000 000 d’habitants. Les marches de l’opposition ont montr? que la plupart des Burkinab?, sauf vous bien s?r, veulent le changement.

  5. une trentaine ce n est rien nous sommes des millions de burkinabes qui soutiennent le president Blaise Compaore, bon vent au president.

  6. tout comme le balayeur balay? les cibals seront balay?s par leur propre ?lan.

  7. Le pr?sident aime soign? son image ext?rieur. L’attir? sous le feux des projecteurs devant la presse internationale avec cette marche, voila quelque chose qui va faire mal quelque part.

  8. les cibals de ouaga doivent faire la m?me chose ? son retour

  9. Blaise doit partir.bien dit CIBAL.
    Ne force surtout pas.Ecoutes la voix du peuple

  10. merci le newyorkais cetais le bon moment de montrer au monde entier de ce qui se tram au faso

  11. Soutien ? la diaspora de New York. Vous ?tes les dignes fils du Faso.

  12. Si Blaise COMPAORE est bon, que la fameuse "Communaut? internationale" le garde et nous laissent tranquille ! un pr?sident travaille d?abord pour ceux qui l?on ?lu avant de faire de la m?diation pour les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page