Ghana : Au moins 100 blessés dans une explosion de gaz à Takoradi

Le pire a été frôlé à Takoradi, considérée comme la ville pétrolière du Ghana, dans la matinée du mardi 9 mai avec l’explosion de gaz faisant 100 blessés. 

La suite après cette publicité

Selon le journal gouvernemental, l’incident s’est produit lors du transfert de gaz de pétrole liquéfié (GPL). L’incident s’est produit au moment où une fuite s’est produite lors du déchargement du GPL dans de vastes récipients.

Le réflexe du propriétaire du camion citerne, l’entreprise Lambark Gas Limited, qui déversait le gaz a permis d’éviter le pire en alertant le Service national des incendies du Ghana (GNFS) et la police de la fuite. Les stations-services ont été contraintes d‘éteindre leurs pompes, de cesser toute activité et de quitter les lieux.

Sans ces dispositions, la situation aurait pu être pire comme en décembre 2016 où neuf personnes avaient perdu la vie et douze autres blessées dans un accident de ce genre. Le chef de l’Autorité pétrolière du Ghana, Moses Asaga, avait alors dénoncé une “erreur humaine irresponsable”.

Cet incident rappelle, par ailleurs, celle produite dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 juin 2016 faisant au moins 150 morts, dans une station-service d’Accra, la capitale ghanéenne. 

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page