Côte d’Ivoire: L’immigration et la sécurité au cœur du cinquième sommet UE-UA

2461 0

 La capitale économique ivoirienne, Abidjan, abritera le cinquième sommet Union Européenne -Union Africaine les 29 et 30 novembre 2017. 83 chefs d’Etat et de gouvernement y sont attendus. Les questions de l’immigration et de la sécurité seront au cœur de cette importante rencontre.

Ce sont plus de 5.000 participants de 83 pays d’Afrique et d’Europe qui prendront part au cinquième sommet Union européenne (UE) – Union africaine (UA) à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. L’Organisation des Nations Unies (ONU) et plusieurs autres organisations internationales prendront part aux travaux.

Sur demande du président du Niger Mahamadou Issoufou, la question de la vente aux enchères de migrants subsahariens comme esclaves en Libye sera mise sur la table de ce sommet tandis que le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a demandé “des mesures urgentes et coordonnées entre les autorités libyennes, l’Union africaine, l’Union européenne et les Nations unies”.

Selon les prévisions de l’ONU, la population africaine a quasi doublé ces 25 dernières années (à 1,2 milliard d’habitants actuellement) et devrait encore doubler d’ici 2050. Autrement, 60 % de cette population a moins de 25 ans avec un taux de chômage spectaculaire. L’issue pour la majorité de ces jeunes africains, est forcement l’exil européen pour fuir la pauvreté congénitale qui sévit sur le continent.

Autre sujet important qui sera débattu à ces assises d’Abidjan, la question de la sécurité liée au terrorisme.

Les pays du G5 Sahel (Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad) demanderont à l’UE d’accélérer son assistance financière pour la mise en place définitive et efficace de cette force anti terroriste dans cette région.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                    Burkina24

Source: Africanews

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre