Ecole burkinabè : L’Association des scolaires de Koudougou menace

2210 0

L’Association des scolaires de Koudougou (ASK) menace de hausser le ton si la situation qui prévaut actuellement dans les différents établissements scolaires ne connaît pas d’amélioration.

L’ASK a rencontré la presse le 6 décembre 2017 au Haut-commissariat de la province du Boulkiémdé dans le cadre de l’assassinat de l’élève Flavien Nébié en classe de CM2, assassiné le 6 décembre 2000 à Boussé et de la situation qui prévaut au sein des différents établissements. 

Selon le président de l’association, Berewoudougou Beneba Sharaf, l’école burkinabè est en crise,  en témoigne la situation que traversent les élèves  actuellement à travers la lutte des syndicats de l’éducation. Pour lui,  les élèves ne vont plus s’assoir et regarder « assassiner leur avenir ».

Il trouve que les conditions de vie et d’étude se sont détériorées. « Elles sont invivables », poursuit-il et cela ne semble inquiéter personne, surtout les autorités.

Sharaf Berewoudougou pense que c’est le mépris total face aux revendications de leurs éducateurs. Les élèves se sont rangés de façon consciente derrière ces derniers, affirme-t-il, car  ils trouvent que la lutte des enseignants est « juste, légitime et noble ».

L’ASK s’est dit également indignée par  ce qui s’est passé le mardi 5 décembre 2017 à Pouni-Tita car des élèves sortis pour manifester leur mécontentement face à la crise, auraient été molestés par des militaires qui étaient de passage sur la route nationale n°1.

L’association des scolaires de Koudougou demande que la lumière soit faite  sur cet incident et que les coupables soient identifiés et sanctionnés. Elle réclame en outre que les élèves victimes soient rétablis dans leur droit sans délai. Cela a été signifié au Haut-Commissaire de la province du Boulkiémdé Amidou Soré.

Michel YAMEOGO            

Pour Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre