Journée des légumineuses : Le directeur général de la FAO est au Burkina

1374 0

A l’orée de la journée des légumineuses, José Graziano Da Silva, directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO), est au Burkina Faso. Avant son départ pour Koumbané au Yatenga, il a rencontré le Président du Faso, le Premier Ministre et le ministre en charge de l’agriculture.

La journée des légumineuses a pour objectif de faire la promotion de ces plantes aux apports nutritionnels reconnus par les nutritionnistes. Cette année, c’est Koumbané dans le Yatenga qui accueille la célébration. C’est dans ce cadre que le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano Da Silva, est au Burkina Faso.

Lire également: « Burkina : Koumbané accueille la journée des légumineuses » 

Dans la matinée de ce dimanche 18 février 2018 à Ouagadougou. Il était chez le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. A sa sortie d’audience,  il a rappelé que c’est la première fois qu’un directeur général de la FAO visite le Burkina Faso.

José Graziano Da Silva s’est entretenu avec Paul Kaba Thiéba, le Premier ministre

« Nous envisageons d’augmenter la production des légumineuses parce que ces produits constituent des alimentions nouvelles qui sont plus saines que les autres aliments avec des protéines et moins de produits chimiques. Je suis là pour promouvoir la légumineuse et l’augmentation de la productivité de cet aliment », a-t-il fait savoir.

Dans l’après-midi, le cap a été mis sur  la primature. José Graziano Da Silva s’est entretenu avec Paul Kaba Thiéba, le Premier ministre. La célébration de la journée des légumineuses qui se tient cette année à Koumbané au Yatenga et la lutte contre la désertification du Sahel étaient au menu des échanges.

José Graziano Da Silva au ministère en charge de l’agriculture

C’est au ministère en charge de l’agriculture que la série de rencontre a pris fin. Le maître des lieux Jacob Ouédraogo, a salué la venue du directeur général de la FAO.

Il a expliqué que la FAO est l’un des partenaires de son ministère. Egalement, la lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté sont les objectifs des deux structures. 

En rappel, 2018 marque le 40e anniversaire de la présence de la FAO au Burkina Faso.

Jules César KABORE

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre

Décourageantes évasions

Posté par - 20 octobre 2014 12
Le mercure de la semaine est monté d’un cran lorsque la rumeur d’un Conseil des ministres extraordinaire pour statuer sur…