Burkina : Jean-Baptiste Natama n’est plus

5701 13

Le candidat à la présidentielle 2015, Jean-Baptiste Natama, est décédé dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 mars 2018 à Ouagadougou, a appris Burkina24 de sources proches de la famille. 

« L’honnêteté est un cadeau coûteux. Ne vous attendez pas à l’avoir des gens peu valeureux. Agréable week-end à vous tous mes amis« . C’est son dernier tweet. Le 17 mars 2018. Quelques heures après, l’homme tirait sa révérence. 

Celui qui, le 6 février 1986, était décoré par le Président Thomas Sankara, de la Médaille d’Or du Flambeau de la Révolution (actuel équivalent de Commandeur de l’Ordre National), à titre exceptionnel, pour bravoure et hauts faits de guerre, avait déclaré sa candidature à la présidentielle de 2015 pour défendre l’héritage de la Révolution d’août 1983 : « la liberté, la dignité et la grandeur du peuple et de la patrie ».

Lire 👉 Le projet de société de Jean-Baptiste Natama

Radié de l’armée en 1990 (pour un motif qu’il a estimé non justifié jusqu’à sa mort) puis affecté à Nouna comme agent de bureau avec un salaire réduit, Jean-Baptiste Natama s’est inscrit à l’Université d’où il s’est arc-bouté pour gravir les échelles de l’administration internationale. 

Secrétaire permanent du Mécanisme africain d’évaluation par la pairs (MAEP), où il s’est positivement illustré,  Jean-Baptiste Natama a été nommé le 15 octobre 2012 à la tête du cabinet de la Présidente de la Commission de l’Union africaine (Nkosazana Dlamini-Zuma) à Addis-Abbéba.  

Distingué « Meilleur promoteur de la diplomatie en Afrique » à Casablanca au Maroc le 29 juillet 2016, le diplomate s’éteint aujourd’hui à l’âge de 54 ans, mais laisse en héritage ses différents messages et le « Manifeste pour une jeunesse responsable. Publié le 15 octobre 2013,  il «se veut un phare pour une jeunesse africaine en quête de repères« . 

Burkina24

Il y a 13 commentaires

  1. Hadi Jérémie COULDIATY |

    Cher tonton, reposez-vous en paix auprès des pères et du Dieu Tout-puissant avec gloire et honêtété

  2. Excellences Mr. le PF et Mr. le PM, personne n’écoute personne dans ce pays ! Ce pays (voir l’Afrique), semble être géré par des sourds-muet-aveugle !

  3. Que son âme repose en paix.
    Un de mes professeurs Français disait que:
    LES PLUS GRANDS PROJETS SONT AUX CIMETIÈRES.
    Le décès de grand homme intègre et valeureux est pour moi UN GRAND PROJET qui a rejoint des GRANDS PROJETS ce qui constitue une GRANDE PERTE pour la jeunesse qui jusqu’à présent ne trouve SES REPÈRES.

    QUE LA TERRE LUI SOIT LEGÈRE.

  4. Que par la miséricorde du Christ son âme reçoit son salut. L’honnêteté est la force des âmes justes.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre