Conseils des ministres délocalisés : Le MPP vote pour

2197 0

Ceci est une déclaration du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sur les conseils des ministres délocalisés dans les régions.

L’exécutif burkinabè, au cours de la séance hebdomadaire du conseil des ministres du 02 mai dernier, a adopté au titre de la réforme des institutions et de la modernisation de l’administration, un rapport relatif à la tenue de séances du conseil des ministres dans les régions du Burkina.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) salue la justesse de la démarche du gouvernement de délocaliser périodiquement la tenue hebdomadaire du conseil des ministres dans les autres régions du Burkina.

Pour le MPP, c’est une vision sage et prospective qui offrira l’opportunité aux décideurs de notre pays de toucher du doigt les réalités socioéconomiques du Burkina, de prendre la mesure de l’exécution du PNDES dans ses différentes composantes et prêter une oreille attentive aux préoccupations des populations.

Pour le MPP, être constamment proche des populations permet à l’exécutif d’exprimer sa solidarité agissante avec tous les Burkinabè qui, au quotidien, malgré les adversités de tous genres, s’efforcent d’apporter leur pierre à l’édification d’un Burkina nouveau sous la conduite du président Roch Marc Christian Kaboré.

En allant au contact des Burkinabè, à l’occasion, le gouvernement du Burkina Faso innove et marque sa volonté de consolider l’Etat-Nation et prendre en même temps le pouls de notre société en constante mutation. Le MPP,  parti d’obédience social-démocrate par essence, estime qu’il est réellement de bon aloi que l’exécutif soit constamment au contact des populations et indiquer dans le même temps à nos adversaires politiques que ce n’est pas seulement à l’orée des consultations électorales que le ramdam doit se faire auprès des populations. La délocalisation des séances du conseil des ministres participe du rapprochement souhaité  par le gouvernement  avec le Burkina de l’intérieur.

Pour le parti du soleil levant, l’exécutif doit être perpétuellement aux petits soins de ses administrés et partager ses difficultés et ses espérances. Aussi, pour le MPP, aller à la rencontre des masses laborieuses doit être pour l’exécutif burkinabè, une démarche permanente qui peut apporter réconfort et assurance aux populations.

Enfin, le MPP estime que les délocalisations des séances du conseil des ministres seront assurément riches d’enseignements pour le gouvernement burkinabè dans la prise de décisions et de mesures qui soulageraient les préoccupations des populations.

Le Secrétariat à l’Information et à la Communication

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Article du même genre