Burkina : Le préfet de Oursi tué

publicite

Le préfet de Oursi dans le Sahel a été tué par des individus non identifiés dans la nuit du 14 au 15 mai 2018, informe l’Agence d’information du Burkina (AIB). Le domicile du défunt et la préfecture ont également été incendiés.  A noter que le préfet, Patrice Kaboré, toujours selon l’AIB, était un officier de police. Une information confirmée par un communiqué de la Police nationale. 

La suite après cette publicité

Les attaques et les assassinats se multiplient dans cette partie du pays contre les représentants de l’Etat burkinabè. 

Burkina24

❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Toutes mes condoléances les plus attristées à la Police Nationale et à la Famille du disparu tombé les armes à la main. Dieu le Tout miséricordieux j’accueille dans son royaume au près de lui. Ces fous de Dieu seront vaincus tôt ou tard. Le Burkina est et sera toujours une terre de Paix et de liberté véritable et durable.

  2. J’ajouterai, de prendre l’exemple sur les français et américains, chaque fois qu’un burkinabé tombe, de traquer et de retrouver les auteurs de cet assassinat pour les punir.
    Ma compassion à la famille du préfet et honneur de la patrie à lui. J’imagine qu’il était conscient qu’il pouvait être la cible de ces délinquants vu sa profession de base mais il n’a pas  » fuit » le combat. Beaucoup d’officiers jouent au PMU B à Ouagadougou, et pourtant….

  3. Décidément, ils sont tenaces ces voyous armés. Dommage que les trois pays concernés par cette zone n’agissent pas en symbiose? Il suffisait que maliens et nigériens les prennent en tenailles à l’ouest, au Nord et à l’est et nos FDS n’auraient qu’à boucler le sud et on Véra vers où ces bandits iront après leurs forfaits ?
    Le « sacro saint intangibilité des frontières » ( ou micronationalisme orgueilleux et nuisible) empêche un ratissage vraiment efficient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page