Burkina : Bientôt un centre de gériatrie

679 0

La première pierre  du centre de gériatrie a été posée ce vendredi 14 décembre 2018 au sein du CSPS sis à l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Ce projet a pour objectif de contribuer au renforcement de l’offre et de la qualité des soins pour une meilleure prise en charge des personnes âgées et des retraités du Burkina Faso.

La construction et l’équipement pour le centre de gériatrie  en faveur des personnes du troisième âge sont une réponse à l’amélioration de la prise en charge de leur santé.

Pour le ministre de la santé Nicolas Méda,  « la santé de ce sous-groupe de la population souffre d’une insuffisance de prise en compte spécifique par le système de santé. Et pourtant, après avoir donné à notre pays toute leur énergie en faveur du développement, les personnes âgées, comme tous les sous-groupes de notre population, méritent une attention particulière« .

Cette action annonce un avenir prometteur pour le président de l’association nationale des personnes âgées. Simon Ouédraogo est en effet convaincu que « avec cette pierre, nous sommes sûrs que les choses sérieuses et concrètes vont commencer en attendant le tour de Bobo-Dioulasso”.

Quant au maire de l’arrondissement 4, Anatole Bonkoungou, il prend l’engagement de faire en sorte que l’ensemble de la population fréquente le centre.

Estimé à un milliard huit cent millions quatre cent quatre-vingts-quatre mille dix huit (1808 484 018) F CFA,   ce projet vise également à protéger les personnes âgées contre l’abandon, l’exclusion et la maltraitance. Son financement sera assuré par la CARFO (Caisse autonome de retraite des fonctionnaires)  à la hauteur de 53.5%, soit 96 7193 848 F CFA.

Rappelons que ce projet est né de la consécration de la volonté politique des autorités lors du premier forum national des personnes du troisième âge datant du 22 et 23 octobre 2012. Il est le premier centre de gériatrie au Burkina Faso.

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)

Burkina 24

Avatar

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre