Agents de l’administration publique : Le CERPAMAD offre 90 millions de F CFA de subvention

325 0

Les responsables du Centre de recherche panafricain en management pour le développement (CERPAMAD), avec le parrainage du ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation Alkassoum  Maïga, ont organisé une cérémonie de remise de subvention d’études ce mardi 12 février 2019 à Ouagadougou.

Dans la dynamique de contribuer à l’essor de l’enseignement supérieur au Burkina, le CERPAMAD s’est porté garant pour accompagner certains de ses étudiants à travers une subvention d’études à hauteur de 90 millions de F CFA. Elle est adressée à cinq ministères dont celui de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI), de l’économie, des finances et du développement (MINEFID), de l’habitat et de l’urbanisme, des infrastructures et de la santé.

« Chaque année, depuis lors (2011), nous octroyons des subventions et c’est à hauteur de 200 millions de F CFA. Cette année, nous avons décidé effectivement d’orienter notre effort d’accompagnement vers l’administration, à donner l’opportunité aux cadres de l’administration pour s’améliorer à travers les différents programmes de formation que nous avons », a dit le directeur général Moumouni Séré du CERPAMAD.

Le CERPAMAD projette une subvention de 100 millions de F CFA en 2020

Cette subvention de 90 millions de F CFA permettra de subventionner 50% des frais de formation des agents de l’administration publique. Cette offre est bien accueillie par le ministre de l’enseignement supérieur, dans un contexte, où, selon lui,  « il faut disposer de cadres compétents au capital humain avéré et qui ont la conscience professionnelle d’aller de l’avant ». C’est donc « un geste qui est de grand cœur » et que le ministre a rangé dans le lot de la « responsabilité sociale d’entreprise que nous sommes venus pour saluer ».

Par ailleurs, le ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation a tenu à encourager et féliciter le CERPAMAD dans sa dynamique de rendre « le savoir capital ».

Avec l’accord de principe du conseil d’administration, le directeur général du CERPAMAD prévoit d’octroyer cent millions de F CFA de subvention l’année prochaine pour permettre aux autres ministères et agents de bénéficier de l’offre.

AÏna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre