Ouagadougou : Les Coordinations des associations communales installées

Toujours dans le cadre de ses activités de fin d’année, la Mairie de Ouagadougou a officiellement installé 11 coordinations pour conduire la destinée de tous les autres mouvements associatifs de la commune de Ouagadougou. La cérémonie d’installation présidée par le Maire Armand Béouindé a eu lieu au Palais de la Culture et de la jeunesse Jean Pierre Guingané, le mercredi 23 décembre 2020.

La suite après cette publicité

La cérémonie d’installation des Coordinations des associations communales est l’aboutissement d’un long processus de recensement et de sensibilisation de toutes les associations de la ville de Ouagadougou, selon le Maire Armand Béouindé, qui est revenu sur l’importance de ces associations.

« Les associations jouent un rôle essentiel dans le lien social de la population. Elles sont les plus proches possible de nos populations. Ce sont elles qui vivent dans nos quartiers et ressentent ce que nos populations veulent et qui organisent la vie sociale dans les quartiers », a-t-il déclaré.

Conscient de l’importance de ces associations, la mairie s’est donnée pour tâche de les recenser et de les organiser. « C’est pourquoi nous avons engagé ce processus pour les recenser et faire des ateliers pour les classer par thématique avec leurs participations pour nous permettre d’avoir des relais dans tous les quartiers de la ville de Ouagadougou, des interlocuteurs pour nos différents projets », a justifié Armand Béouindé.

A Ouagadougou, ce sont 1 459 associations qui ont été recensées. Celles-ci sont réparties dans 114 coordinations d’arrondissements. C’est pour mieux coordonner le travail de terrain de ces coordinations d’arrondissements qu’elles ont été regroupées dans 11 coordinations communales selon des thématiques. Ces coordinations communales ont été ainsi installées ce mercredi 23 décembre 2020.

« Nous n’allons jamais baisser les bras »

Neuf des coordinations, notamment celles spécialisées en agro-sylvo-pastorale, culture, éducation, environnement, jeunesses et emploie, production et transformation, santé, socio professionnel, droit et civisme ont été installées. Les deux autres ont manqué à l’appel. 

Mamounata Ouédraogo/Kiemtoré, la représentante des associations, a salué la clairvoyance et les actions des autorités municipales en faveur du monde associatif. Elle a évoqué des difficultés dans la mise en place de ces différentes coordinations certes, mais a rassuré que le travail sera fait. « Nous n’allons jamais baisser les bras », a-t-elle confié.

Les activités de ce 23 décembre 2020 de la mairie de Ouagadougou se sont terminées à l’hôtel de ville. Il s’est agit de l’arbre de Noël organisé chaque année par la Commune de Ouagadougou. « Nous avons sacrifié à une tradition. C’est-à-dire que chaque fin d’année, à l’approche de la fête de Noël, les 12 arrondissements sélectionnent un échantillon d’enfants défavorisés avec qui nous partageons ces moments de joie et de recréation et à la fin, nous essayons de leur donner quelques vivres », a signifié Armand Béouindé, Maire de Ouagadougou.

Cette année, ce sont 410 enfants défavorisés qui ont reçu chacun un carton de spaghettis. Du coté des enfants, c’était la joie. « Ce don va nous permettre de fêter comme les autres enfants », s’est exprimée Jessica Compaoré, qui a pris la parole au nom des bénéficiaires.

Akim KY (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page