Bobo-Dioulasso : Le maire Herman Sirima déféré

Le maire de l’arrondissement 7 de la ville de Bobo-Dioulasso et président des jeunes du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) dans la province du Houet,  Herman Sirima, a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso (MACB) le mercredi 10 février 2021 aux environs de 23h. Il est accusé « d’escroquerie et de stellionat portant sur des parcelles ».

La suite après cette publicité

Quand l’Avocat Maitre Niamba sort tout seul de la cour du Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso après le passage du cargo à 22h46 minutes, la trentaine de personnes proches du maire de l’arrondissement 7 de la ville de Bobo Herman Sirima réalisent que « l’heure est grave ». Eux qui arrêtés le long du mur de l’aéroport ou assis à même le sol espéraient raccompagner leur leader à la maison n’en croient pas leurs yeux. « Ce n’est pas vrai ! », murmure l’un d’eux.

Selon certaines sources, des soutiens plus discrets s’étaient mobilisés en faveur du maire qui est poursuivi pour plusieurs raisons. Notamment des faits « d’escroquerie et de stellionat portant sur des parcelles », selon une source policière. Le stellionat est l’action de vendre un bien dont on ne dispose pas de la propriété légale.

« Si mon image passe à la télé, tu auras des problèmes »

Sur la raison de leur présence sur les lieux, la presse ne trouve pas d’interlocuteur. Remontée, une jeune dame, la tête couverte par une écharpe de couleur jaune marque un arrêt sur son engin à deux roues.

Le temps de crier et injurier copieusement notre confrère de la télévision LCA qu’elle accuse de l’avoir filmée sans son autorisation. « Si mon image passe à la télé, tu auras des problèmes », menace-t-elle.

Une manifestation en vue

Commencée dans l’après-midi, l’audition du maire a duré plusieurs heures. La veille, il avait été gardé à vue dans les locaux du Commissariat central quelques jours après l’arrestation du Secrétaire général de la sous-section de l’arrondissement 7 du MPP. Les campeurs prévoient « un sit-in plus balaise » le jeudi 11 février 2021 à la mairie de l’arrondissement 7.

En rappel, le maire de l’arrondissement 7 Herman Sirima avait procédé à une série d’opérations de démolition des habitats spontanés (non lotis) dans l’objectif de « faire respecter la loi ».

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page