Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national

La cérémonie officielle d’hommage de la Nation au regretté Premier Ministre Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars 2021 à Fribourg en Allemagne des suites d’un cancer, s’est tenue ce mercredi 17 Mars 2021 sur l’esplanade du Palais présidentiel à Abidjan. L’hommage a connu la présence des plus hautes personnalités du pays mais également d’importantes délégations étrangères, en l’occurrence des chefs d’Etats tels que le Président burkinabè Roch K. Marc Kaboré, le Togolais Faure Gnassingbé, le Guinéen Alpha Condé et le Président du Ghana, Nana Akuffo-Addo. Le défunt a été élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand-Croix, la plus haute distinction de l’Ordre national ivoirien, par le Président Alassane Ouattara, pour sa contribution à la construction d’une Côte d’Ivoire stable et prospère.

La suite après cette publicité

En prononçant l’oraison funèbre, le Grand Médiateur, Adama Toungara, est revenu sur les valeurs qu’incarnait l’illustre disparu et qui lui ont valu cette décoration suprême.

« Le Premier ministre était un grand homme et un homme bien, sa disparition invite chacun de nous à cultiver les valeurs auxquelles l’illustre disparu a consacré sa vie. Il incarnait le courage, le travail, la générosité, la loyauté, la simplicité et la joie de vivre », a témoigné le Grand Médiateur. Il a rappelé la combativité de l’illustre disparu dans les périodes de répressions pendant ses activités politiques dans l’opposition. Selon lui, la jeunesse ivoirienne devrait voir en Hamed Bakayoko une source d’inspiration.

Le populaire Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko a succombé à un cancer de foie en phase terminale le 10 Mars 2021 en Allemagne. Depuis l’arrivée de sa dépouille à Abidjan, le samedi 13 Mars, les hommages des différents corps constitués du pays et la cérémonie de condoléances se sont enchaînés à son domicile dans le quartier huppé de Cocody-Riviera.

Les hommages se poursuivent cet après-midi du mercredi 17 mars avec le passage des partis politiques et ceux de la jeunesse de Côte d’Ivoire à l’ancien chef de Gouvernement ivoirien.

Un grand concert d’hommage se tiendra au stade olympique d’Ébimpé dans la nuit du 17 au 18 Mars 2021 avant le transfert du corps  à Séguela sa ville natale pour l’inhumation dans la stricte intimité familiale le vendredi 18 mars après la prière de 13h.

Le pays perd ainsi deux chefs de gouvernement en huit mois d’intervalle et observe depuis quelques jours un deuil national de huit jours.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire


Photo une : © ApaNews

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page