Infrastructures au Burkina Faso : La route Manga-Zabré inaugurée

Longue d’environ 79 Km, la route nationale numéro 29 ( RN29) a été inaugurée officiellement ce samedi 24 avril 2021 par Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso.

La suite après cette publicité

Quatre ans environ après le lancement officiel des travaux, la RN29, reliant Manga à Zabré,  a été inaugurée le 24 avril 2021. La nouvelle infrastructure  traverse quatre communes rurales et relie les régions du Centre-Sud et du Centre-Est.

Le président du Faso, accompagné du Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale et des membres du gouvernement

La réalisation de cette route, faut-il le rappeler, va  contribuer à la fluidité des échanges commerciaux et la mobilité des personnes dans ces deux régions dont l’activité essentielle est l’agriculture.

Pour le chef d’État burkinabè, Roch Kaboré, la construction de cette route est la finalisation et la réalisation d’un engagement pris par le gouvernement. Son inauguration constitue une source de fierté, affirme le président du Faso.

« Parce que comme on l’a toujours le plus souvent dit, le développement d’un pays passe également par le développement des routes. Je voudrais simplement dire que les engagements que nous prenons dans le cadre des constructions des routes sont des engagements que nous allons tenir« , a soutenu le président du Faso.

La population appelée à la patience

Aussi, Roch Kaboré a laissé entendre qu’il est conscient du retard que prennent plusieurs autres chantiers de construction des routes qui préoccupent les populations. « Mais nous devons savoir qu’en matière de développement, ce n’est pas une question de course. Il faut bien travailler les routes, il mettre en œuvre les financements« , a-t-il souligné.

À cet effet, le président a appelé les populations à user de la patience. « Parce que les difficultés que nous rencontrons lorsque les routes ne sont pas faites, une fois que nous les réalisons, ça reste un vieux souvenir difficile et oublié« , a ajouté le président du Faso en promettant que la construction de cette route va se poursuivre jusqu’à la frontière avec le Ghana.

Quant au ministre des infrastructures, Éric Bougouma, il est convaincu que cette route contribuera à faire prospérer les échanges commerciaux et l’écoulement des produits sur le marché national, régional et international.

Eric Bougouma, ministre des infrastructures

« Le pôle de croissance Bagré, les multiples potentialités sylvo-agro-pastorales combien énormes pour l’ensemble de notre pays trouvent en cette route, un énorme facteur de développement intégré non seulement pour les populations, mais aussi et particulièrement pour le monde paysan« , a-t-il commenté.

Le ministre Bougouma a, à la même occasion, rassuré les populations de Bogandé, Djibo, Tansarga et Fada qu’aucun des travaux de bitumage lancés au Burkina Faso ne sera laissé inachevé.

Améliorer la mobilité urbaine

Cette route a été réalisée grâce à un financement de la Banque mondiale. Maimouna Mbow Fam, représentante pays de la Banque mondiale, a noté que la réalisation de cette infrastructure s’est inscrite dans le cadre du projet de transport et du développement des infrastructures urbaines.

Maimouna Mbow Fam, représentante résidente de la Banque mondiale

Elle a rappelé que ce projet vise l’amélioration de la mobilité des infrastructures dans les zones rurales et urbaines. Les régions concernées par le projet sont le Centre-Est, le Centre-Sud, le Centre-Ouest et la Boucle du Mouhoun.

Maimouna Mbow Fam a exprimé la disponibilité de la Banque mondiale à accompagner le gouvernement pour d’autres chantiers comme celui du prolongement de la route Manga-Zabré jusqu’à la frontière avec le Ghana.

Les travaux de construction de cette route ont été amorcés depuis novembre 2017 pour un coût global d’environ 28 milliards de FCFA financés par la Banque mondiale.

De son côté, Issouf Maiga, représentant des syndicats des transporteurs, a émis sa joie en affirmant que cette nouvelle route est un ouf de soulagement qui va réduire le « fardeau des transporteurs ».

Willy SAGBE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page