FILO 2021 : « Nous mettons les bouchées doubles pour réussir cette activité »

Du 25 au 28 novembre 2021, se tiendra la 16e édition de la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou (FILO). Placée sous le thème « Edition et marché du Livre au Burkina Faso : Enjeux, Défis et Perspectives », cette initiative se veut un cadre de promotion des Livres. A quelques jours de la présente édition, Alizéta Sawadogo épouse Dabiré, Secrétaire Générale du ministère de la culture, s’est prêtée aux questions de Burkina 24, pour dépeindre les activités qui meubleront la FILO 2021.

La suite après cette publicité

Burkina 24 : À quelques jours de l’évènement, quel est le niveau de réalisation en termes d’organisation ?

MCAT : Nous sommes à 48h de l’activité, et le comité d’organisation a commencé à travailler depuis un certain temps, et nous pouvons dire que nous sommes fin prêt. Nous sommes à plus de 80% d’activités  réalisées dans le cadre de ces préparatifs. Nous mettons les bouchées doubles pour réussir cette activité.

Burkina 24 : Quelles sont les innovations majeures à cette édition ?

MCAT : Il y a d’abord la délocalisation d’un certain nombre d’activités en vue d’être beaucoup plus proche  du public cible à savoir un café littéraire au sein de l’université Joseph Ki Zerbo. Il y a également la prise en compte de deux nouvelles régions pour les olympiades à savoir la région du centre-Ouest et la région du Nord.

Ces deux régions vont s’ajouter aux anciennes régions à savoir le Centre et puis les Hauts-Bassins, avec un objectif de pouvoir atteindre toutes les régions. Il y a également une émission d’animation avec les jeunes enfants.

Burkina 24 : Qu’est ce qui a motivé le choix du thème de la présente édition ?

MCAT : Le choix du thème, il faut dire qu’il a été motivé pour faire suite à la politique nationale de développement du livre qui fait une part belle à l’édition qui est un peu dans un état embryonnaire, et nous pensons que la FILO permettra aux éditeurs  de pouvoir s’approprier ce thème. Et ces éditeurs pourront à la longue être compétitifs avec ceux de la sous-région.

Burkina 24 : Quelles sont les activités au programme, en lien avec les acteurs du livre ?

MCAT : En lien avec les acteurs du livre, nous pouvons citer le panel sur le thème même de l’activité. Il y a également une formation en technique d’écriture au profit des éditeurs du livre.

Burkina 24 : L’espace jeune ? Pourquoi et qu’est ce qui est prévu pour les tout-petits ?

MCAT : Ce qui est prévu pour les petits, c’est d’abord les amener à s’intéresser à la lecture et à la littérature, à la technique d’écriture, ce qui fait que cet espace leur a été dédié. Il y a également les jeux concours sur le conte et la littérature burkinabè, et on aura une excursion au niveau du musée national  pour leur permettre d’être un peu dans le bain de ce que nous pourrons avoir comme objet de conservation dans ce site.

Burkina 24 : Qu’est ce qui est fait pour la promotion du livre et de la lecture dans le contexte actuel, marqué par le développement des TIC ?

MCAT : Le ministère également fait face à cette problématique du développement, mais nous pensons qu’à travers les actions que nous menons, à travers les centres de lectures et d’animations culturelles qui sont présents dans 37 départements avec un objectif  de pouvoir toucher l’ensemble des départements, c’est une manière également de promouvoir cette lecture au regard  du développement de ces TIC. Il y a également l’accompagnement d’un certain nombre  de structures associatives qui œuvrent dans la promotion de la politique du livre.

Burkina 24 : Un dernier mot ?

MCAT : Mon dernier mot, c’est d’inviter le public, en dehors des acteurs même du livre, nous allons inviter l’ensemble de la population de Ouagadougou et des environnants à venir visiter cette foire, faire connaissance avec les éditeurs et faire connaissance avec les auteurs burkinabè, et également voir comment nos enfants seront initiés à ces techniques d’écriture.

Interview réalisée par Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page