Transformation digitale à Bobo : Des jeunes formés dans la réparation des terminaux des TIC reçoivent des kits d’installation

La Ministre de l’économie numérique, des postes et de la transformation digitale Hadja Fatimata Ouattara/Sanon a procédé à la remise officielle des kits d’installation en matériels de maintenance des terminaux des TIC aux bénéficiaires du Projet de formation de 300 jeunes dans l’Ouest du pays le jeudi 2 décembre 2021 à Bobo-Dioulasso. 

La suite après cette publicité

A la date du 24 mai 2021, premier jour de formation sur la réparation des terminaux des TIC, les bénéficiaires eux-mêmes ne croyaient toujours pas que leur vie allait changer en si peu de temps. « Nous étions nombreux à avoir des doutes quant à la possibilité d’acquérir de réelles compétences », confie leur représentant Yacouba Ouattara. Mais après deux semaines d’apprentissage, la réalité est toute autre. « Aujourd’hui, nous sommes très heureux », renchérit-il.

Métiers des TIC et gestion des déchets électroniques

Selon le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) Charles Tontama Millogo, cette initiative qui entre dans le cadre du Projet de formation de 300 jeunes dans les métiers de la maintenance des terminaux des TIC a permis d’outiller 112 jeunes du grand ouest non seulement dans la réparation de toutes les marques de téléphones portables, de tablettes d’ordinateurs et de télévision ; mais aussi en hygiène environnementale à travers la gestion des déchets électroniques et la gestion de micro entreprise.

Accompagnement supplémentaire

En plus de ce programme initial, « l’assiduité et l’engouement des jeunes » selon le Directeur général du Centre de formation professionnelle industrielle de Bobo-Dioulasso (CFPI-B) leur a valu l’acquisition d’ « un module supplémentaire en installation d’antennes paraboliques et de caméras de surveillance », confie Bakary Millogo.

Le DG du CFPI-B Bakary Millogo a encouragé « l’assiduité des apprenants avec un module supplémentaire »

Une volonté du président

Et c’est pour joindre l’utile à l’agréable que la Ministre de l’économie numérique, des postes et de la transformation digitale Hadja Fatimata Ouattara/ Sanon a procédé à la remise symbolique de kits d’installations aux bénéficiaires.

Cette initiative vise à doter le pays d’une main d’œuvre qualifiée et de matériels adéquats pour qu’elle puissent prendre en charge les éventuelles pannes qui surviendraient. Conformément à la volonté du président du Faso de digitaliser tous les secteurs  parce qu’il est prouvé que les TIC constituent un levier important du développement économique et social.

La Ministre Hadja Fatimata Ouattara/Sanon rassure de la continuité de ce projet

Ces kits utilitaires viennent renforcer une prise en charge totale qui couvre les frais de formation, de restauration, des frais médicaux et une enveloppe financière de 75 000 francs CFA en su de l’hébergement pour les non-résidents.

Le président de l’ARCEP Charles Tontama Millogo rassure les bénéficiaires des nombreuses opportunités que leur offrira cet accompagnement. « L’Afrique avec un taux moyen de progression annuelle de 7% dépassera le milliard d’utilisateurs de téléphones portables au cours de cette année et le nombre de ménages qui possèdent un téléphone portable ou mobile sur le continent sont désormais plus nombreux que ceux qui ont accès à l’électricité ou encore à l’eau potable selon un rapport de la Banque mondiale ».

Selon le président de l’ARCEP Charles Tontama Millogo, cet accompagnement offrira un bel avenir aux beneficiares

Cette remise fait suite celle de Ouagadougou effectuée en novembre passé. Les bénéficiaires du Projet de formation de 300 jeunes dans la réparation des terminaux des TIC sont issus de toutes les couches sociales afin de promouvoir l’inclusion à l’accès de la population aux TIC et aussi aux opportunités dont elles regorgent.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page