Médias au Burkina Faso : Un guide sur la redevabilité et le contrôle citoyen

Les responsables de l’Association des Journalistes du Burkina (AJB) ont  présenté ce  mardi 28 décembre 2021, au Centre national de presse Norbert Zongo, à Ouagadougou un guide du journaliste sur la redevabilité et le contrôle citoyen. Ce guide capitalise les informations enregistrées durant les rencontres que l’AJB a organisées avec les OSC et l’administration publique.  

La suite après cette publicité

En matière de redevabilité et de contrôle citoyen, les Organisations de la Société Civile (OSC) et certaines structures telles que l’autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de la lutte contre la corruption exercent des pressions sur les pouvoirs publics pour qu’ils s’acquittent de leur devoir de redevabilité. Celles-ci s’appuient  souvent sur le travail des médias.

C’est pourquoi l’Association des Journalistes du Burkina (AJB) veut  reconnaitre les efforts de la presse burkinabè dans la promotion de la bonne gouvernance, ce, à travers le guide du journaliste sur la redevabilité et le contrôle citoyen, d’une trentaine de pages.

Le guide a une trentaine de page subdivisé en 8 parties. Il renferme également des conseils pratiques pour les journalistes.

Selon le Dr Jean Claude Meda, président d’honneur de l’AJB, le guide est subdivisé en 8 parties  et n’est  pas un manuel. Il « met en parallèle la responsabilité sociale du journaliste, la redevabilité et le contrôle social. La responsabilité du journaliste ne se limite pas à ce qu’on nous répète chaque jour (…) », a-t-il noté. Guézouma Sanogo, président de l’AJB a affirmé que ce guide est un témoignage.

« A un moment donné quand vous vous intéressez à un domaine pendant un certain temps il est bon de capitaliser l’expérience que vous avez vécue et de mettre cette expérience à la disposition de ceux que cela peut intéresser  (…). D’habitude, c’est les OSC qui suivent ces engagements mais il est bon pour le journaliste, celui qui produit l’information, que les citoyens utilisent ces informations, suivent également », a laissé entendre le président de l’AJB qui a ajouté que ces informations aident aussi l’Etat à réajuster ses objectifs  et alertent l’Etat surtout quand il s’agit des infrastructures.

L’AJB a mis en œuvre deux guides auparavant. Il s’agit du guide sur la couverture des élections et le guide sur le traitement de l’information en situation de crise. Ce guide qui est le 3e, à la différence des autres, est un carrefour entre les pratiques des OSC, les pratiques de l’Etat  et les règles du journalisme.

Guézouma Sanogo, président de l’AJB a assuré que ce guide est gratuit et est disponible pour tous les journalistes burkinabè.

« Nous avons créé un carrefour de collaboration de partage d’informations entre journalistes, OSC et administration publique. Nous avons appris quelque chose de nouveau et nous avons sensibilisé les OSC, l’administration  pour dire de partager les informations avec les journalistes et ces informations sont plus utiles entre les mains des journalistes que dans vos tiroirs, vos armoires. 

Cela montre qu’il faut une collaboration entre ces acteurs. Les journalistes n’ont pas l’information. Ils partent chercher l’information, pendant ce temps il y a des gens qui ont des informations qui gardent dans des armoires alors que ces informations sont utiles aux journalistes », a-t-il expliqué.

Le guide permet d’aiguillonner  le journaliste sur quelques centres d’intérêt, selon Guézouma Sanogo qui encourage ses confrères à s’imprégner de ce document et en faire bon usage.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page