Bobo-Dioulasso : Le monument censé représenter un silure sera repris

Face à la polémique qui ne fait qu’enfler de jour en jour autour du monument réalisé à la place Ouezzin Coulibaly, à Bobo-Dioulasso, et censé représenter un silure, emblème de la ville de Sya, le premier responsable de la commune, Bourahima Sanou, a tenu à faire savoir, entre autres, qu’ils n’ont pas de gène à le reprendre. 

La suite après cette publicité

« Nous avons voulu réaliser un monument qui représente le silure, emblème de notre ville et qui sort de l’eau, symbolisant ainsi Bobo-Dioulasso qui émerge, qui sort la tête de l’eau. Malheureusement, sa représentation telle que faite par certains sur les réseaux sociaux a heurté la sensibilité de Bobolais et des amis de notre ville. 

Nous n’avons pas de gène à le reprendre pour correspondre aux préoccupations de nos concitoyens pour lesquels nous travaillons. C’est d’ailleurs ce à quoi nous allons nous atteler très prochainement », a déclaré Bourahima Sanou, maire de Bobo-Dioulasso ce vendredi 7 janvier 2022.

En réponse à ceux qui estiment qu’il faut plutôt y implanter, en lieu et place, un buste de Ouezzin Coulibaly, il avance : « Ouezzin Coulibaly y sera représenté effectivement par un buste, mais pas pour remplacer le silure dans lequel Ouezzin Coulibaly se retrouve, comme tout Bobolais ».

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page