35e Sommet de l’Union Africaine : Le débat sur le statut d’observateur accordé à l’Etat d’Israël suspendu

publicite

En dépit de la pandémie de COVID et de la guerre au Tigré, les autorités éthiopiennes, en tandem avec l’exécutif de l’U.A, ont pu tenir le sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernements de l’Union Africaine du 04 au 05 février 2022 à Addis-Abeba.

La suite après cette publicité

Avec pour thème central « la nutrition et le développement du capital humain », les dirigeants africains se sont vite tournés vers les questions d’actualité liées à la sécurité et la paix sur le continent.

C’est fort de ce constat que le nouveau Président entrant de l’UA, Macky Sall, a condamné sans réserve les reversements par la force des équilibres institutionnels et démocratiques.

Pour ce qui est des grandes décisions qui ont été adoptées lors de ce sommet, il faut retenir :

  • L’élection et la nomination de quinze (15) membres du Conseil de sécurité et de paix de l’Union dont le Maroc élu pour un mandat de trois (3) ans.
  • Le débat sur le statut d’observateur accordé à l’Etat d’Israël a été suspendu. Il a été décidé de créer un « comité » chargé d’étudier la question.

Amadou Dicko 

Attaché de Presse à la Mission Permanente du Burkina Faso à l’Union Africaine 

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page