FBF : Le PCA de Majestic, Amado Traoré, appelle à de « larges concertations »

Former un nouveau bureau représentatif du football burkinabè. C’est le point de vue du président de Majestic Sporting Club de Saponé, Amado Traoré. Dans un communiqué publié ce dimanche 27 février 2022, il a invité le président de la Fédération burkinabè de football (FBF) à entreprendre de larges concertations dans ce sens.

La suite après cette publicité

« Depuis quelques mois maintenant, la Fédération burkinabè de football (FBF) est secouée par une crise interne, entre les membres de son comité exécutif. Deux camps  s’opposent et s’accusent mutuellement de manquements. Cette situation, même si elle n’affecte pas pour le moment le bon déroulement des compétitions pourrait évoluer vers une crise institutionnelle, avec possibilité de blocage du fonctionnement de la faitière », constate le président Amado Traoré dans son communiqué.

Condamnation de la tentative de blocage

Pour cela, il estime que « notre football n’en a pas besoin, surtout que notre pays, le Burkina Faso, est déjà confronté à une crise sécuritaire qui affecte négativement le bon fonctionnement de son système socio-économique nationale », poursuit celui qui avait été candidat contre Lazare Banssé lors de l’élection du président de la FBF en août 2020 à Bobo-Dioulasso. « Tout en condamnant les tentatives de blocage et de prise en otage du football burkinabè, nous, acteurs du football national, invitons les uns et les autres à privilégier le dialogue comme mode de règlement des incompréhensions », souhaite Amado Traoré.

Formation d’un nouveau bureau

En effet, lors d’une réunion du comité exécutif de la FBF le 21 février 2022 à Ouagadougou, une partie des membres du comité exécutif avait décidé de quitter la réunion.

« Toutes nos énergies devant être mobilisées pour la recherche de solution et éviter à notre football des lendemains incertains, nous invitons le Président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Monsieur Lazare Banssé à entreprendre sans délai, de larges concertations en vue de la formation d’un nouveau bureau du comité exécutif, représentatif de la réalité actuelle de la configuration de notre football », propose Amado Traoré.

Relecture des textes

Pour lui, « le nouveau bureau, s’il venait à voir le jour, devra travailler à relire les différents textes de notre football afin de les conformer aux aspirations profondes des acteurs du football burkinabè et aux normes en la matière », conclut-il.

Depuis le retour de la CAN 2021 au Cameroun à laquelle le Burkina Faso s’est classée 4e, des dissensions entre membres du comité exécutif de la FBF ont repris notamment après le non-renouvellement du contrat de Kamou Malo, le sélectionneur national.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page