Festival de musique Afrobeat : Cinq jours pour célébrer 10 ans d’existence

publicite

La 10ème édition du Festival de musique Afrobeat a pris son envol à compter de ce mercredi 16 mars 2022, dans le quartier Tampouy de Ouagadougou. Ce festival de promotion culturelle, contrairement aux autres éditions, s’étalera sur 5 jours soit jusqu’au dimanche 20 mars 2022. Il entend à l’occasion,  marquer ses 10 années d’existence, à travers diverses manifestations. 

La suite après cette publicité

Voilà maintenant 10 années que le Festival Afrobeat se tient tous les ans à l’espace vide jouxtant le monument de la paix au quartier Tampouy. Pour cette année, marquant la célébration des 10 ans d’existence de l’événement, les couleurs ont été annoncées ce mercredi 16 mars 2022, donnant le top départ des activités.

Courant cette décennale, plusieurs activités seront au rendez-vous, à écouter le promoteur Jean-Marie Nabi dit Zopito. Il a notamment cité des concerts live des artistes bien connus de la scène, une conférence publique sur le thème « culturel et démocratique en Afrique », une remise de don à une école préscolaire publique, une parade d’ouverture, mais aussi un espace enfants animé.

A en croire ses propos, ces activités bien que entrant dans le cadre du festival est une manière pour son équipe de marquer une pause pour remercier tous les acteurs qui ont œuvré pour que l’événement atteigne ces 10 ans.

« 10 ans passés, on peut dire que c’est un parcours éloquent. C’était un parcours qui a été très difficile mais grâce à la conviction, à la foi et le soutien des uns et autres tout s’est bien passé. Nous avons voulu toutes ces particularités pour les remercier de leur présence », a-t-il ajouté.

Selon Zopito, ce festival en 10 ans a contribué « énormément » à impacter la vie d’un certain nombre de personnes car pour lui, son équipe et lui ont travaillé à ce qu’aujourd’hui, l’art soit au service de la société.

« En dehors des aspects festifs, il y a des aspects de développement, de réflexion pour faire des suggestions sur un certain nombre de problèmes qui minent notre société. C’est un bilan assez positif. Sur le plan culturel par exemple, à nos débuts, les scènes étaient rares. Nous avons travaillé à créer ces cadres d’expressions pour les artistes et on ne peut que s’en féliciter », s’est-il réjoui.

Idée partagée par la représentante de la ministre en charge de la culture, Rosine Sarembe, chargée d’étude au ministère. A l’entendre, ce rôle « important » de ce festival à l’égard de la culture burkinabè, a valu sa présence.

« Ce festival, au cours de ses 10 ans a vraiment travaillé à l’encrage de la culture au niveau local c’est-à-dire à Tampouy mais aussi  au-delà de ses frontières », a-t-elle félicité.

Le Promoteur Zopito exprimant sa satisfaction des 10 ans de parcours

C’est donc parti pour 5 jours de manifestation culturelle dans la capitale du Burkina Faso avec des artistes comme Amzy, Kayawoto, Greg, Smarty et bien d’autres.

Aussi, il faut souligner la tenue dans les autres jours des activités sociales annoncées à l’université de Ouagadougou et à l’école publique préscolaire.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page