FBF : Le ministre Abdoul Wabou Drabo appelle le comité exécutif à la réconciliation

Le comité exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF) est divisé depuis un certain temps sur plusieurs sujets concernant la gestion du football burkinabè. Pour y faire face, le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi, Abdoul Wabou Drabo, a demandé aux différents acteurs de parler le même langage. 

La suite après cette publicité
Le comité exécutif a répondu à l’appel du ministre en charge des sports.

« Ne tuez pas le football burkinabè. Vous n’en avez pas le droit », a clamé le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi, Abdoul Wabou Drabo, lors de sa rencontre avec le comité exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF) ce 18 mars 2022 à Ouagadougou.

Le dépassement de soi

Il a lancé cet appel partant du constat de la division entre les membres du comité exécutif dont un clan est opposé au président de la FBF Lazare Banssé.

Pour cela, le ministre a appelé les membres du comité exécutif au « dépassement de soi pour que prévale l’intérêt supérieur du football dans un contexte où, le pays traverse de très fortes turbulences » faisant référence à la crise sécuritaire au Burkina Faso. C’est pourquoi, il a souhaité une réconciliation.

Raymond Dagba dit Papy et Moustapha Degmtounda de camp opposé étaient côté à côté.

« Pensez à l’avenir de ces milliers de jeunes qui évoluent dans le football et qui ne cherchent que le soutien de leur pays pour faire valoir leur talent dans de grands championnats de football », a-t-il mentionné. Selon lui, ses propres mots, les acteurs se livrent à des actes qui n’honorent pas le football burkinabè.

La 4e place des Etalons saluée

Le ministre en charge des sports a salué la quatrième place obtenue par les Etalons lors de la CAN 2021 au Cameroun.

« Ce mérite, même s’il est à mettre à l’actif de ces jeunes qui se sont battus avec beaucoup de détermination, de courage, de dignité et sans complexe aucun, vous revient dans la mesure où dans ses missions, la Fédération burkinabè de football assure la mise en œuvre de la politique sportive de notre pays dans le domaine du football », a souligné le ministre Drabo.

Dans la salle, il a appelé les différentes parties à se tenir la main comme preuve de réconciliation.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page