Affluence dans les stations d’essence : Constat à Ouagadougou

Y a-t-il pénurie de carburant à Ouagadougou depuis ce mardi 19 avril 2022 ? Nous avons fait le tour de quelques stations d’essence pour vérifier l’exactitude de l’information. Lisez !

La suite après cette publicité

Telle une trainée de poussière, l’information s’est répandue à travers la ville de Ouagadougou. Nous arpentons les rues pour se rassurer de la véracité de l’information.

Première escale, la station Total Énergies, non loin des bâtiments administratifs de l’Etat, sise en face du mur de l’aéroport. Là-bas, nous rencontrons un pompiste qui nous fait d’abord savoir, avec d’autres clients, qu’il n’y a pas d’essence.

Nous lui répondons que nous ne voulons pas de carburant, mais plutôt vérifier l’information selon laquelle Ouagadougou est plongée dans une pénurie de carburant depuis quelques heures. « En tout cas, il n’y a pas d’essence à notre niveau. Et apparemment, c’est général », a-t-il réagi.

Cet autre pompiste à la station Eco Oil, en face du restaurant de l’aéroport international de Ouagadougou dit faire le constat avec les usagers. « C’est ce matin qu’on a constaté ce manque de carburant. Sinon on ne nous a pas dit quelque chose. Actuellement, nous on a le Diesel uniquement, c’est-à-dire le Gasoil », a-t-il indiqué.

A la station Total Energies Aéroport

Moussa Sanou, Pompiste à la station Total Energies en face dudit aéroport, a l’air surpris de cette affluence. A leur niveau, c’est tout le contraire. « Il y a du carburant. Le carburant peut tenir pendant encore des heures », a-t-il mentionné.

Abdoul Fatao Ouédraogo, usager de cycle moteur à deux roues, est venu faire le plein de son engin parce « qu’il y a grève« . « J’ai appris qu’il y a une grève », affirme-t-il. Selon lui, cette grève est due à la guerre en Ukraine.

Pendant ce temps, un autre automobiliste fait le plein de son véhicule : à la pompe, 21 000 F CFA de carburant. L’approchant, il avance : « Je passais dans les parages, et j’ai vu l’affluence. A Ouagadougou, quand tu vois du monde comme ça, on ne se pose pas trop de questions. Voilà pourquoi j’ai garé pour faire le plein de mon véhicule », a déclaré notre automobiliste.

Communiqué de la SONABHY 👇🏿

Informations sur la disponibilité des hydrocarbures

« La SONABHY tient à rassurer l’opinion publique que malgré l’augmentation de la demande en produits pétroliers notamment en super et en gasoil et le contexte international difficile, elle dispose des stocks nécessaires dans ses dépôts extérieurs qui sont en train d’être convoyés depuis le week-end passé vers les dépôts intérieurs de Bingo et de Bobo Dioulasso pour assurer l’approvisionnement du pays.

Elle a reçu les commandes de produits pétroliers en quantités suffisantes dans ses dépôts extérieurs de passage. Les équipes sont à pied d’œuvre et les chargements des camions citernes se font de façon régulière depuis ce matin dans ses dépôts intérieurs et se poursuivront jusqu’à expiration des camions en attente ».

« La situation qui prévaut au niveau de la distribution des hydrocarbures au niveau national, je dirai d’abord que l’on sort d’un long weekend avec des spéculations parsemées çà et là la semaine passée faisant croire à des risques de pénuries. On ne sait pas véritablement si c’est de l’imagination ou si les gens se basent sur des faits réels », a ajouté le Directeur général de la SONABHY, Pr Alpha Omar Dissa, sur les antennes de la RTB.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page