Championnat national : L’EFO bat l’ASFA-Y (1-0) dans le derby avec une mobilisation record

Il y a longtemps qu’on n’a pas vu ça dans le championnat. Le derby entre l’EFO et l’ASFA Yennenga avait perdu de sa superbe depuis une dizaine d’années. Mais, grâce à l’activisme d’artistes burkinabè et d’acteurs de réseaux sociaux, le public s’est remobilisé au Stade Issoufou Joseph Conombo pour suivre la rencontre entre les deux clubs les plus titrés du Burkina Faso. Ils n’ont pas été déçus. 

La suite après cette publicité
L’EFO a célébré sa victoire face à sa rivale.

Une mobilisation exceptionnelle à la dimension de ce qui se passe ces dernières années dans le championnat national de football de première division. Alors que l’ASFA Yennenga et l’EFO n’avaient de derby que de nom depuis quelques années, celui-ci a connu un nouvel engouement à l’occasion de cette journée.

En coulisse, des acteurs des réseaux sociaux tentent de sonner la mobilisation. Des artistes sont impliqués. Les rappeurs Smarty qui s’affiche aux couleurs de l’ASFA Yennenga et Smockey aux couleurs de l’EFO lancent les clashs sur les réseaux sociaux. D’autres activistes suivent le pas…

La mobilisation

Le jour J. Dimanche 8 mai 2022. Les différentes tribunes du Stade Issoufou Joseph Conombo sont pris d’assaut par des fanatiques, souvent habillés aux couleurs de leur équipe.

Bleu et blanc pour l’EFO. Jaune et vert pour l’ASFA Yennenga. Les parqueurs sont débordés. A l’intérieur, c’est la mobilisation des grands jours. Des troupes d’animations deus deux équipes mettent l’ambiance dans le stade.

Comme ici, l’EFO a eu des opportunités qu’elle a gâché.

Cette année, le derby a un enjeu particulier. L’EFO est troisième du championnat avec 44 points devant le RCK (44pts) et l’EFO qui compte 43 points. En plus, une victoire était importante pour l’une des deux équipes car en cas d’égalité, le goal average particulier départage les deux équipes.

L’enjeu du derby

Au match aller, les deux formations avaient fait match nul (1-1). A trois journées de la fin, cette rencontre était décisive pour la course au titre. Aucune équipe n’avait donc intérêt à perdre des points. En cas de victoire, l’EFO passe devant l’ASFA Yennenga au classement. En cas de match nul, des équipes comme le RCK, l’AS Douanes pourraient en profiter et passer devant au classement.

Depuis 2014, les deux formations avaient du mal à faire respecter leur statut de maitres du football burkinabè, pour ces deux formations les plus titrées du Burkina Faso. Pour ce match, Boubacar Ouattara est assisté de Seydou Tiama et de Judicaël Sanou. Le coup d’envoi est donné devant des milliers de spectateurs.

La victoire de l’EFO profite au RCK

Pas de round d’observation notamment du côté de l’EFO avec une équipe plus jeune sous la houlette de Lassina Sawadogo et Ambass Ouédraogo.  Albert Bambara et Salif Sanou managent les jaunes et vert. Mais, ce match va se décider sur un penalty provoqué à la 35e minute, Hermann Sawadogo est fauché dans la surface de réparation. Penalty. Zina Mory prend de contrepied le gardien de l’ASFA Yennenga Dieudonné Traoré. Ouverture du score pour les stellistes. Ce sera l’unique but de la partie.

Pourtant, la reine des stades auraient pu s’imposer avec un score plus sévère si ses attaquants s’étaient montrés souvent plus altruistes ou plus adroits. Mais, l’EFO tient sa victoire après les 90 minutes de jeu (1-0). C’est naturellement, au coup de sifflet final, la joie des supporters de l’EFO pour cette nouvelle victoire sur leur rivale historique.

Grâce à sa victoire, l’EFO passe devant l’ASFA Yennenga au classement.

Toutefois, c’est le RCK qui profite de cette contreperformance de l’ASFA Yennenga pour prendre la tête du classement avec 47 points. L’EFO est désormais deuxième avec 46 points. Rien n’est encore joué dans ce championnat.

Les deux derniers matchs devraient être tout aussi électriques. La Ligue de football professionnel peut se satisfaire de cette mobilisation presque record depuis ces dix dernières années.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page