Promotion des droits humains : Le Premier ministre félicite Dr Daouda DIALLO

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo a reçu ce vendredi 24 juin 2022, Dr Daouda Diallo, lauréat du Prix Martin Ennals 2022. Il est venu présenter ledit prix au chef du Gouvernement. Il était accompagné à l’occasion, d’une délégation de son organisation, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC).

La suite après cette publicité

A sa sortie d’audience, Dr Daouda Diallo, lauréat du Prix Martin Ennals 2022, s’est dit très ravi de présenter son prix au Premier ministre, Albert Ouédraogo. Ce dernier lui a adressé les félicitations et les encouragements du Gouvernement, pour cette distinction qui honore tout le Peuple burkinabè.

Le prix, selon Daouda Diallo, récompense chaque année, trois activistes des droits humains, qualifiés de « défenseurs de droits humains exceptionnels ».  

Pour le lauréat, le prix Martin Ennals 2022, fait désormais de lui, un ambassadeur engagé pour les questions de défense des droits de l’Homme au Burkina Faso, comme l’a aussi relevé le Premier ministre.

Cette audience a été une occasion pour le CISC et les organisations présentes,  d’échanger avec le Premier ministre, sur la situation nationale. Il s’agit notamment des questions de la lutte contre le terrorisme, la cohésion sociale, la réconciliation nationale et la paix.

Le chef de la délégation du CISC s’est dit satisfait au sortir de l’audience, parce que, dit-il, les stratégies dévoilées sur les questions d’inclusion et de cohésion sociale par le gouvernement sont encourageantes.

Pour Daouda Diallo, il est plus que jamais nécessaire de tisser la solidarité entre les différentes communautés, en vue de mieux lutter contre l’hydre terroriste.

Se réjouissant de la disponibilité du chef du Gouvernement, il a traduit la gratitude de sa délégation au Premier ministre Albert Ouédraogo.

Daouda Diallo est membre fondateur du Collectif contre l’impunité et les stigmatisations des communautés (CISC) qui a été créé, après les événements malheureux de Yirgou. Il a reçu son prix, le 02 juin dernier à Genève, en Suisse, sous le parrainage de madame la Haut-Commissaire aux Droits de l’Homme des Nations Unies, Michelle Bachelet.

DCRP/Primature

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page