Le Kremlin réagit à la candidature de l’Ukraine à l’Union européenne

Quatre mois après le début de l’opération russe, l’Ukraine s’est vu accorder officiellement le jeudi 23 juin 2022 le statut de candidat à l’Union européenne.

La suite après cette publicité

Cette annonce n’a pas tardé à faire réagir le Kremlin qui a semblé toutefois minimiser la portée de cette candidature, soulignant que l’Union européenne n’est pas, contrairement à l’OTAN, une alliance militaire. De plus le processus d’adhésion de l’Ukraine pourrait prendre de très longues années.

« C’est une affaire interne à l’Europe », a souligné le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. « Il est très important pour nous que tous ces processus ne nous apportent pas plus de problèmes et qu’ils n’aggravent pas les relations entre les pays concernés et la Russie. Il y a déjà suffisamment de problèmes. Il est important que ces processus ne conduisent pas à une nouvelle détérioration de nos relations avec l’Union européenne, déjà au plus bas ».

Autre réaction, celle de Sergueï Lavrov. En visite en Azerbaïdjan, le chef de la diplomatie russe, a fait un parallèle entre le comportement actuel des occidentaux et l’Allemagne nazie.

« Lorsque la Seconde Guerre mondiale a commencé, Hitler avait rassemblé sous son étendard une grande partie de l’Europe pour faire la guerre contre l’Union soviétique. Aujourd’hui, l’Union européenne et l’OTAN rassemblent une telle coalition contemporaine pour lutter et, dans une large mesure, faire la guerre à la Russie ».

Source : Euronews

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page