Burkina Faso : L’ARCEP a désormais un Président du Conseil de régulation et un secrétaire exécutif

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a officiellement installé son secrétaire exécutif et fait des passations de charges ce vendredi 24 juin 2022 à Ouagadougou. Le secrétaire exécutif est, entre autres, chargé de l’opérationnel tandis que le Président du Conseil de régulation est chargé de prendre les décisions. 

La suite après cette publicité

Désormais, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a deux organes de régulations. Le conseil de régulation et le secrétariat exécutif. Ce changement tient compte  du décret du 27 mai 2020, portant organisation et fonctionnement de l’ARCEP. 

Séparation de charges

Pour Tontama Charles Millogo, désormais ancien président de l’ARCEP devenu le président du conseil de régulation, il a été jugé utile de pouvoir séparer les fonctions d’ordonnateurs, d’organes délibérants. 

« Les aspects ordonnateurs ont été cumulés avec les fonctions du secrétariat général pour constituer le secrétariat exécutif et laisser le président géré le conseil de régulation qui est l’organe délibérant », explique-t-il. 

Pour le président sortant, cette séparation de fonctions va booster l’ARCEP car dit-il, « il y avait cumul de fonctions ». « Il y avait un cumul de fonctions au niveau du président qui cumulait les fonctions d’exécutif et d’ordonnateur. Naturellement cela permettra d’être beaucoup plus efficace. », précise Tontama Charles Millogo, président du conseil de régulation.

Le secrétaire général sortant Sibiri Michel OUATTARA affirme que la régulation en soi est juridique, économique et technique. Pour lui, chaque volet a son importance intrinsèque mais il affirme que c’est l’ensemble qui concourt à une régulation harmonieuse et efficace. 

« Je demeure persuadé que le secrétaire exécutif apportera un plus à la régulation des secteurs des communications électroniques et des postes au Burkina Faso», dit-il. Nommé en conseil des ministres du 8 juin 2022, Wendlassida Patrice Compaoré est le secrétaire exécutif de l’ARCEP.

La passation de charges et l’installation du nouveau secrétaire exécutif a eu lieu ce vendredi 24 juin 2022 en présence du directeur de cabinet du Premier ministre. Wendlassida Patrice Compaoré se dit serein et déterminé pour accomplir ses missions.

Pour lui, « le secrétariat exécutif doit assurer la gestion des affaires exécutives, doit assurer la gestion des affaires techniques, juridiques, administratives et financières de l’institution ». Il dit compter sur le concours de tout le monde pour pouvoir atteindre les objectifs qui lui sont assignés. 

Saly OUATTARA 

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page