Burkina : C’est parti pour la 3e édition de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises

L’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME) a procédé au lancement des activités de la 3e édition de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises ce lundi 27 juin 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

En 2017, l’Organisation des Nations Unies a institué la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises (MPME). C’est une journée qui vise à sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur l’importance des MPME dans la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD).

Pindabamba Forent Nabaloum, président du conseil de l’administration de l’AFP-PME

« C’est une journée de réflexion sur les défis à relever et les perspectives de croissance des MPME et une occasion de reconnaissance de l’impact de ces MPME dans l’économie locale », a noté Pindabamba Forent Nabaloum, président du conseil de l’administration de l’AFP-PME.

Du 27 Juin 2022 au 1er Juillet 2022, les acteurs du secteur artisanal venus de toutes les régions du pays avec à leurs côtés les structures d’appui au secteur privé, les décideurs politiques, partenaires au développement vont échanger autour du thème « Contribution des PME du secteur de l’Artisanat à la promotion des Économies locales : opportunités, défis et perspectives ».

« Je salue le choix de ce thème par les autorités, car nous croyons fermement que la résilience et la prospérité de notre pays, passent nécessairement par la promotion du secteur de l’artisanat », a indiqué Pindabamba Forent Nabaloum.

Également, il a souligné que le secteur artisanal est le troisième pourvoyeur d’emplois après l’agriculture et l’élevage en offrant des métiers accessibles « sans grands moyens, et surtout il permet de transformer et valoriser les matières premières locales dont regorge notre pays ».

Saydou Tou

Saydou Tou, directeur général de la chambre des métiers et de l’artisanat du Burkina Faso a confié que cette journée est très importante du fait qu’elle permet de mettre en lumière le travail des  acteurs du monde artisanal. Aussi, a-t-il dit la célébration de cette journée permet de marquer une halte pour prendre en compte les préoccupations de ces différents acteurs pour booster le développement du pays.

Par ailleurs, il est prévu entre autres des panels sur l’inclusion financière des artisans, sur les stratégies de promotion de l’artisanat, des formations gratuites en ligne, des ateliers de perfectionnement, des visites d’entreprises et des expositions.

Willy SAGBE et Welly TAMBOURA (Stagiaire)

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page