Les artistes originaires du Gulmu célébreront la fête de la musique en différé du 9 au 10 juillet à Ouagadougou

L’association des artistes Boayaba du Gulmu prévoit célébrer la fête de la musique en différé du 9 au 10 juillet 2022 à Ouagadougou. À l’occasion, environ 20 artistes de la région de l’Est en particulier et d’autres artistes burkinabè se produiront en concert. L’annonce a été faite ce mardi 5 juillet 2022 par les premiers responsables de l’association.

La suite après cette publicité

Le contexte sécuritaire du Burkina en général et celle de la région de l’Est en particulier qui n’est plus au beau fixe avec ces multiples attaques à répétition justifie bien évidemment la tenue de cette activité à Ouagadougou qu’à Fada, chef-lieu de la région où sont originaires la plupart de ces artistes qui monteront sur scène du 9 au 10 juillet 2022. Mais les membres de l’association promettent à leurs fans Fadalais du lourd pour les prochaines éditions.

Ardjima Diagbouga, artiste slameur et secrétaire général de l’association

Ardjima Diagbouga, artiste slameur et secrétaire général de l’association a mentionné que leur association vise à promouvoir les artistes du Gulmu c’est-à-dire de la région de l’Est en particulier et les artistes du Burkina en général. C’est dans ce sens d’ailleurs que l’artiste musicien Floby est parmi les personnes qu’ils souhaitent voir parrainer leur concert.

« L’activité qui va se tenir va regrouper non seulement les artistes du Gulmu mais également les artistes du Burkina, plus précisément ceux qui sont à Ouagadougou», a-t-il renseigné.

Ardjima Diagbouga a rappelé que la célébration de cette fête ne doit pas faire oublier le contexte sécuritaire difficile que traverse le pays. « Nous aurons des moments où nous allons penser à nos forces de défense et de sécurité qui nous défendent jour et nuit pour que la patrie reste debout.

C’est vrai qu’aujourd’hui, la situation est un peu loin de la capitale, mais il faut dire que c’est parce que les Hommes veillent jour et nuit que Ouagadougou tient toujours. Alors il ne faut pas oublier ces gens qui nous défendent », a-t-il ajouté en substance.

L’autre raison de la tenue de cet événement est de créer un espace pour d’autres artistes qui, par faute de moyens surtout financiers peinent à prévaloir leur talent en tenant des concerts. Et ces deux jours de concert qui se dérouleront du côté de l’espace culturel Feelings en face de l’école nationale de douane sera une occasion pour ces artistes de se révéler au grand public.

À noter que cette association ne regroupe pas non les artistes musiciens mais également les artistes peintres et bien d’autres artistes issus d’autres disciplines… Le concert est libre et gratuit !

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page