Police nationale : En marge de ses activités sportives, l’UNAPOL reçoit un véhicule

Dans le cadre de ses 96 heures, l’Union police nationale (UNAPOL) a organisé un tournoi de lutte à l’école nationale de police. A cette occasion, l’UNAPOL a reçu un véhicule d’intervention offert par la Banque commerciale du Burkina le 28 juin 2022.

La suite après cette publicité
Les filles ont montré qu’elles ont du talent à la lutte.

La police nationale du Burkina s’illustre dans plusieurs disciplines sportives comme le football, le basketball, le handball, etc. Cependant, la police nationale compte en son sein, une équipe de lutteurs. Ce talent, ils l’ont montré à l’occasion des 96 heures organisées par l’Union police nationale.

Sous le regard du directeur général de la police nationale, le DG général de la BCB, les lutteurs ont montré de la technique, la puissance et l’intelligence en matière de lutte traditionnelle.

Chez les hommes, le tournoi est remporté par Boulai Dao. Opposé à Fabrice Bako, c’est grâce à sa technique qu’il a envoyé au sol son adversaire qui paraissait plus puissant que lui. Bako Dao est classé troisième dans ce tournoi.

Chez les dames, c’est Djamilatou Fofana qui a survolé la compétition en surclassant Blandine Nikièma lors de la finale. Boama Onadja est troisième. Le vainqueur chez les hommes est reparti avec 50 mille francs CFA et la médaille d’or tandis que chez les filles la lauréate s’en sort avec 40 mille. Toutefois, le directeur général de la police a ajouté un bonus dans le but de respecter le genre.

Il y a eu du suspens pendant la finale chez les hommes.

Un partenaire offre un véhicule

A l’occasion de cette compétition, la police nationale a eu une épine de moins dans son pied. Son partenaire la BCB a offert un véhicule flambant neuf à l’UNAPOL dont le montant n’a pas été dévoilé.

« La BCB est derrière tout ce qui est développement et formation de la jeunesse. Ce sont des hommes de demain et ils sont dans un domaine qui est très sensible qui est la sécurité de notre pays. C’est une simple contribution de notre part pour aider à ce que les choses aillent au mieux », a indiqué Bachir Karwa le directeur général de la BCB.

Il a promis d’autres gestes de soutiens à la police nationale. Cette même structure a offert des box à la police nationale qui permet aux policiers de pouvoir s’échanger ou s’abriter si le service l’exige.

Coup double pour l’école nationale de police selon le directeur général Oumarou Songné. Il a salué le partenariat « fructueux qui profite à toute la population du Burkina Faso » entre l’UNAPOL et la BCB. Pour lui, c’est une autre manière de faire du syndicalisme qu’il faut saluer.

« On a habitude de voir le syndicat à couteaux tirés avec le gouvernement, avec les membres de l’administration mais, nous sommes en train de voir une autre démarche du syndicat qui est d’apporter son soutien à la lutte contre l’insécurité au Burkina Faso », estime Oumarou Songné.

Selon le secrétaire général de l’UNAPOL, Moussa Siale Palm, ce geste montre que l’UNAPOL est une association d’utilité publique. Selon lui « ce véhicule va servir à la police nationale pour le bonheur des populations du Burkina Faso. La démarche de la BCB montre que la recherche du gain n’est pas incompatible avec le caractère d’utilité publique ». Il appelle d’autres structures à suivre la démarche de la BCB. Ce véhicule sera affecté à une structure de la police pour les interventions sur le terrain.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page