Burkina Faso : 1017 jeunes volontaires ont prêté serment pour un engagement communautaire

Ce mardi 5 juillet 2022 à Ouagadougou, a eu lieu la cérémonie de prestation de serment de 1017 volontaires nationaux et du lancement du projet « Déclencher l’action ! Renforcer l’engagement des jeunes U-reporters pour promouvoir la vaccination de routine des enfants de 0-23 mois et à l’enregistrement des naissances à l’état civil dans les communes de Ouagadougou et de Saaba ».

La suite après cette publicité

Le projet « Déclencher l’action ! Renforcer l’engagement des jeunes U-reporters pour promouvoir la vaccination de routine des enfants de 0-23 mois et à l’enregistrement des naissances à l’état civil dans les communes de Ouagadougou et de Saaba » est une intervention mise en œuvre dans cinq (5) pays à savoir la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso.

L’initiative vise à promouvoir l’engagement numérique et communautaire des jeunes dans le développement par l’exploitation du potentiel que représente la jeunesse afin de contribuer à promouvoir la vaccination de routine de l’enregistrement des naissances à l’état civil dans les districts sanitaires de Bogodogo (commune de Saaba), de Baskuy et de Sig-Noghin.

Au moins 100 activités d’engagement citoyen seront réalisées

Dans la phase pratique du projet, 1017 jeunes volontaires U-Reporters issus des communautés dont 1000 volontaires communautaires, 12 volontaires superviseurs et 5 volontaires de conception sont mobilisés pour accomplir respectivement 4 mois et 7 mois de mission auprès des ménages.

Selon les prévisions « 90 000 ménages situés dans la zone d’intervention du projet seront accompagnés pour la vaccination de routine et l’enregistrement des naissances à l’état civil ; au moins 5 000 enfants de 0 à 23 mois non vaccinés ou perdus de vue seront rattrapés.

2 000 enfants n’étant pas enregistrés à l’état civil seront également enregistrés grâce aux actions des volontaires ; au moins 100 000 nouveaux U-Reporters seront inscrits sur la plateforme U-report ; 20 communautés U-Reporters seront mises en place ; au moins 100 activités d’engagement citoyen seront réalisées ».

Ces volontaires ont reçu une formation de 5 jours sur les thématiques en lien avec l’activité. Cette formation a été sanctionnée par la prestation du « serment du volontaire « pour réaffirmer solennellement à incarner et à promouvoir les valeurs du volontariat ».

« Nous allons faire de l’engagement des jeunes une priorité »

Le volontariat est un sacerdoce, selon les propos du ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi, Abdoul Wahabou Drabo. Il a invité les jeunes volontaires à consentir des efforts sur le front sur lesquels ils seront affectés.

« Nous avons saisi l’occasion pour informer tous les jeunes du Burkina Faso que désormais, au ministère en charge de la jeunesse et de l’emploi, nous allons faire de l’engagement des jeunes une priorité en les privilégiant à travers les différents programmes du ministère de la jeunesse et de l’emploi, à travers le financement de leur activité, et également à travers le renforcement de leurs capacités », a confié le ministre.

Wabou Drabo, ministre des sports de la jeunesse et de l’emploi

Les ministères en charge de la jeunesse, de la santé, de l’administration du territoire, et les directions générales en charge de la Jeunesse, de la santé et de la modernisation de l’état civil sont impliqués dans la mise en œuvre du projet. Ces ministères s’associent au GIP-PNVB et à l’AIESEC, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF.

La représentante résidente de l’UNICEF au Burkina Faso, Sandra Latouff, donne les raisons de l’engagement de son institution pour le projet. « La vaccination de routine et l’enregistrement des naissances sont deux actions importantes pour atteindre les objectifs du développement durable. L’UNICEF a supporté cette approche car c’est une continuité de nombreuses autres activités qu’on fait depuis plusieurs années où on considère que les jeunes sont les agents de changement et du développement », a-t-elle soutenu.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page