Sécurité routière : Le CCVA inaugure un hall de motocycles à Bobo-Dioulasso

Le Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA) a procédé à l’inauguration d’une station au Hall pour les motocycles dans la ville de Bobo-Dioulasso avec une capacité d’accueil de plus de 200 motos par jour. La cérémonie d’inauguration s’est tenue ce vendredi 22 juillet 2022.

La suite après cette publicité

Le Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA) de la ville Bobo-Dioulasso dispose désormais un hall de motocycles pour les visites techniques de tricycles et motocycles. D’un coût de plus de 100 millions de FCFA, la réalisation de ce hall de motocycles vise à garantir une sécurité routière sûre pour l’ensemble des usagers.

Inauguration d’une station au Hall pour les motocycles dans la ville de Bobo-Dioulasso

La Directrice générale du CCVA, Zalissa Koumaré, a invité la population de la région des Hauts-Bassins à  fréquenter ce hall afin de réduire les risques d’accident liés aux engins avec une somme de 2 000 FCFA.

Elle a rappelé que la capacité d’accueil est d’environ 200 motos par jour mais le centre ne reçoit qu’une moyenne de 20.

Concernant la visite  technique appliquée aux deux roues et aux tricycles, elle a indiqué que le CCVA vérifie l’éclairage, l’efficacité de freinage, la pneumatique, les chaises l’ensemble de tout ce qui peut être à l’origine d’un accident de la route.

Lire également 👉Burkina : Le CCVA et la DGTTM pour l’amélioration de la sécurité routière

« Venir au CCVA, faire la visite technique de sa moto, de son tricycle, c’est préserver sa vie et sauver celle des autres dans la circulation routière. Il y a un plus en venant au CCVA parce qu’on est rassuré du bon état de l’engin au moins sur une année pour les motos et pour les tricycles et quadricycles fortement sollicités au moins deux fois par an », a affirmé la directrice générale du CCVA.

Par ailleurs, le CCVA a profité de cette inauguration pour procéder à l’interconnexion avec la Direction Générale des Transports Terrestre et Maritime (DGTTM) afin de rendre plus filables les services rendus aux populations.

Le Représentant du ministre en charge des transports, Mamadou Cissé

En effet, le CCVA délivre plusieurs documents notamment le certificat de conformité, des certificats d’évaluations qui rentre dans le processus de l’immatriculation des engins importés au Burkina Faso.

Avec cette interconnexion, le CCVA contribuera à la réduction de la fraude. Zalissa Koumaré a expliqué que dès que le CCVA délivre ces documents, la DGTTM peut procéder à la vérification de l’authenticité des actes.

Le Représentant du ministre en charge des transports, Mamadou Cissé, a salué l’initiative. Pour lui, trois causes sont à la base de l’insécurité routière à savoir l’Homme, la route et les engins. Avec l’inauguration de ce hall, il a fondé l’espoir que l’insécurité routière va diminuer.

Concernant l’interconnexion CCVA et DGTTM, il a laissé entendre que cette action va permettre d’améliorer notamment la qualité des documents fournis par le CCVA à travers l’authentification, de contribuer à lutter contre la fraude et d’améliorer les recettes de l’État.

En rappel, ce Hall est constitué d’une salle de délibération, d’une caisse, d’une salle d’attente équipée, d’une piste d’accès, d’un atelier de contrôle, d’un banc de contrôle de motocycles, d’ordinateurs, d’imprimantes et de mobiliers de bureau.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page