Burkina : Une journée pour parler inclusion des personnes atteintes d’albinisme

A l’initiative de l’Association « RA YIMI TONDO » et en collaboration avec l’Association des femmes albinos du Burkina Faso, une journée de communion avec les personnes atteintes d’albinisme s’est tenue au parc Bangréweogo, à Ouagadougou, le dimanche 31 juillet 2022 autour du thème « Albinisme et inclusion ».

La suite après cette publicité

La journée de communion avec les personnes atteintes d’albinisme s’est inscrite dans une vision « d’inclure, de faire accepter les personnes atteintes d’albinisme et surtout de lever les mythes autour de ces merveilleuses personnes », a fait savoir Marthe Milda Kaboré, présidente de l’Association « RA YIMI TONDO ».

Marthe Milda Kaboré.
Marthe Milda Kaboré, présidente de l’Association RA YIMI TONDO.

Il s’est agi, a-t-elle indiqué, de créer un cadre ; celui de permettre aux personnes albinos de partager les réalités dans lesquelles elles vivent. « Cela leur a permis de se libérer, mais aussi de se faire entendre. Aux autres participants de la rencontre, cela leur a permis de toucher du bout du doigt, les réalités existentielles liées à l’albinisme au niveau de la société et de la santé », a-t-elle dit en sus.

Marthe Milda Kaboré dit être arrivée à la conclusion, au sortir de leur journée d’échange et de partage, que « nous devons déconstruire les préjugés de l’albinisme dans la société et prendre soin de ces personnes et travailler à les inclure de façon effective », a-t-elle déclaré, ajoutant que la journée a été pour elle « un cadre de valorisation, une école de la vie ».

En termes de recommandations, il a été souhaité de « faciliter l’accès aux soins des personnes albinos », pour ce qui concerne le domaine de la santé et « l’implication sociale des PME (ndlr, Petites et moyennes entreprises) pour permettre aux albinos de pouvoir se prendre en charge et éviter leurs expositions au soleil », pour le niveau socioprofessionnel.

L’Association « RA YIMI TONDO » est une association à but non lucratif, laïque et apolitique née le 20 octobre 2015. Elle contribue au développement et à l’épanouissement des plus démunies. Son objectif principal, promouvoir et œuvrer pour le bien-être et l’épanouissement des couches vulnérables dans la société.

Plus spécifiquement, elle assiste matériellement et moralement les personnes démunies et délaissées ; redonne goût et la possibilité à chaque citoyen d’exercer sa citoyenneté de façon active et dynamique ; prône la paix, la réconciliation et la justice.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page