Bitcoin : Des pirates compromettent la sécurité de milliers de distributeurs automatiques de BTC

publicite

General Bytes, un fabricant de distributeurs automatiques de bitcoins (BTC), a dévoilé en fin de semaine dernière que des pirates avaient exploité une faille de sécurité majeure sur leurs machines. Cette attaque a permis de créer un nouveau profil d’administrateur pour détourner des fonds lorsqu’un utilisateur envoyait des BTC.  

La suite après cette publicité

Des distributeurs de bitcoins (BTC) piratés

General Bytes, un fabricant de distributeurs automatiques de BTC, déclare que des pirates ont exploité une faille sur leurs machines. Cette faille, considérée comme critique, nécessite une mise à jour de logiciel de la part des exploitants de ces distributeurs.

Les pirates ont en fait réussi à se créer un nouveau profil d’administrateur par défaut, leur permettant d’avoir la main sur les droits accordés par ce statut. La faille exploitée était passée au travers de tous les audits de sécurité réalisés depuis 2020. C’est donc ce que l’on qualifie de faille zero-day, à savoir l’exploitation d’une vulnérabilité jusque-là inconnue.

Ainsi, lorsqu’un utilisateur se servait des guichets pour envoyer des bitcoins sur une adresse, ces derniers étaient en fait redirigés vers une destination choisie par les attaquants. Toutefois, General Bytes n’a pas communiqué sur l’ampleur des dégâts, causés par ce hack.

Une mise à jour nécessaire

General Bytes demande à tous ses clients d’effectuer une mise à jour corrective. La société les enjoint aussi à vérifier leur liste d’administrateurs, afin de prévenir d’éventuelles intrusions. Malgré tout, les attaquants n’auraient eu accès à aucune clé privée ni aucun mot de passe. Si une activité suspecte a été trouvée, une procédure est également décrite pour en mesurer la teneur.

Source : cryptoast.fr

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page