Ouaga : EBOMAF appelé à la rescousse pour la réfection d’une voie

« Au secours EBOMAF pour ma voie sans voie qui fait des victimes ». C’est la mention inscrite sur une pancarte plantée en plein milieu de ce qui reste comme bitume, sur l’une des voies du quartier Kamsonghin, à Ouagadougou, située sur l’Avenue Ouezzin Coulibaly, entre le terrain du Mogho Naaba et les feux tricolores du quartier Saint-Léon.

La suite après cette publicité

Après avoir aperçu la pancarte en question, ce vendredi 26 août 2022, nous essayons d’en savoir davantage.

C’est ainsi que nous approchons l’un des commerces en bordure de ladite voie. L’un des propriétaires, qui requiert l’anonymat, révèle être à la base de l’initiative avec d’autres jeunes. « Nous avons fait ça parce qu’il y a trop d’accidents, surtout avec la saison des pluies », explique-t-il la raison de leur acte.

Même si à première vue, c’est le Président directeur général (PDG) du Groupe EBOMAF qui est visé, notre commerçant fait savoir que toute bonne volonté est également concernée. « Nous avons demandé l’aide d’EBOMAF pour qu’il nous aide à arranger la voie. Si une autre personne peut nous aider, il n’y a pas de problème », dit-il.

En attendant ce bienfaiteur, des jeunes continuent, tant bien que mal, de boucher quelques trous sur la voie qui se dégrade de jour en jour, surtout en cette saison des pluies.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page