Tour de Côte d’Ivoire : « On peut être fier de notre participation » (Paul Daumont)

Fin de mission pour les Etalons cyclistes au Tour de Côte d’Ivoire 2022. Les Burkinabè qui visaient le maillot jaune se contentent de la deuxième place tout en raflant plusieurs maillots majeurs. A l’issue de ce tour, Paul Daumont, le leader de l’équipe burkinabè juge le niveau de la compétition satisfaisante malgré des problèmes techniques et organisationnels pendant ce tour. 

La suite après cette publicité

Quel bilan faites-vous de votre participation au Tour de Côte d’Ivoire ?

Je pense que le bilan est positif pour les Etalons à la participation au Tour de Côte d’Ivoire 2022. On peut être fier de notre participation. C’était un tour relevé. On doit se contenter d’une deuxième place au général avec trois victoires d’étape. On a remporté le Grand prix d’Abidjan. Même si on était venu pour le maillot jaune, on a eu des difficultés à repartir avec ce maillot jaune. On s’est battu toute la journée. Je pense qu’on peut être fier de nous dans le sens où on a tout donné.

On a fait preuve de solidarité. Je pense que c’est important à retenir. Cela montre que la préparation est en marche pour le reste de la saison. Si cela continue comme ça, je sais que la participation au Tour du Faso sera de bonne qualité. Vraiment, je tiens à remercier mes coéquipiers, l’encadrement technique ainsi que la fédération pour avoir vraiment mis tout cela en place pour qu’on puisse vraiment compétir dans les meilleures conditions.

Qu’est ce qui a manqué pour remporter le maillot jaune ?

Il nous a manqué trois secondes. Trois secondes, c’est peu mais c’est aussi énorme en cyclisme. Là où on a perdu le tour, c’est sur la deuxième étape où on a perdu le maillot avec une dizaine de secondes. Vraiment la santé n’y était pas ce jour-là. On a vu que ce jour-là le Burkina Faso a eu du mal à occuper les premières places. On a tenté de se rattraper mais… On a tout donné. On peut repartir la tête haute (…).

Qu’est ce qui faut retenir de ce tour ?

Je retiens qu’il y a eu des difficultés par moment. Il y a quelques soucis qu’il faudrait perfectionner. Les remarques ont été faites. Si les remarques ont été faites, c’est justement pour le bien de ce tour. C’est un grand tour. C’est un pays voisin. Donc, si par notre participation on peut essayer d’apporter quelques perfections, c’est de bons augures.  A part cela, la participation a été très correcte.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page