MADIGO 2022 : La 9e édition officiellement lancée

Le commissariat général des Meilleurs Acteurs de Divertissement et de la Gastronomie de Ouagadougou (MADIGO) était face aux Hommes de médias dans la soirée de ce jeudi 15 septembre 2022. Objectif, donner les grandes lignes qui vont encadrer la 9e édition des Meilleurs Acteurs de Divertissement et de la Gastronomie de Ouagadougou.  

La suite après cette publicité

Les Meilleurs Acteurs de Divertissement et de la Gastronomie de Ouagadougou sont une initiative à travers laquelle certains acteurs qui excellent dans le monde du divertissement sont récompensés. Son but est de reconnaitre le mérite des promoteurs d’espaces de réjouissance en les incitant à faire davantage d’efforts pour exceller dans leurs domaines respectifs.

« Notre objectif c’est d’être le baromètre du divertissement au Burkina Faso. C’est-à-dire que lorsqu’on doit parler de divertissement au Burkina Faso, il faut dire MADIGO » a Bléblé Arthur, directeur technique des MADIGO.

Les MADIDO visent les espaces ouverts au public et propice au divertissement et à la restauration ou à l’hébergement mais aussi les personnes qui y travaillent en se démarquant positivement.

En termes de critères de sélection, pour les espaces, il faut avoir au moins 8 mois d’existence, être géographiquement accessible, avoir une capacité d’accueil d’au moins 150 places, être salubre et avoir un certificat qui l’atteste et être présent sur les réseaux sociaux. Pour les individus, il faut être en exercice au moins 3 mois avant la présélection, promouvoir la musique et les concepts burkinabè, résider au Burkina…

Neuf catégories seront en compétition pour cette neuvième édition. Il s’agit du meilleur maquis, restaurant, hôtel, espace spécialisé, discothèque, du meilleur manager, disc-jockey, meilleures hôtesses et le meilleur évènement de divertissement.

Bléblé Arthur, directeur technique des MADIGO
Bléblé Arthur, directeur technique des MADIGO

La sélection des candidats revient à la charge du commissariat général des MADIGO. En effet, Bléblé Arthur, directeur technique des MADIGO a expliqué que le recensement des candidats leur incombait.

« Les membres du commissariat général visitent incognito les espaces recensés en vue de produire la liste définitive des nominés de l’édition en tenant compte des critères établis. C’est l’étape de la présélection. Ensuite la liste officielle des nominés sera publiée. La dernière phase qui dégage les lauréats consiste à ouvrir un vote libre et transparent », a-t-il développé.

Après le lancement officiel, la proclamation de la liste officielle des nominés, le début des votes est prévu pour le 09 novembre 2022. Le panel des partenaires est prévu pour le 15 décembre suivi de la cérémonie de remise des trophées à travers un diner gala dans la soirée du vendredi 16 décembre.

Pour les innovations de cette 9e édition, il faut noter que le commissariat général des MADIGO prévoit de rendre hommage aux devanciers et ce dans chaque catégorie avec des prix spéciaux lors du gala.

En neuf ans d’existence, les MADIGO ont laissé entendre qu’ils n’ont jamais bénéficié de l’accompagnement du ministère de la culture. Ils ont terminé en demandant à ce que le ministère les intègre dans son programme afin de contribuer toujours, à l’essor de la culture Burkinabè.

Flora KARAMBIRI

Burkina Faso

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page