Procès Dabo Boukary : « Une victoire d’étape dans la lutte contre l’impunité », selon le MBDHP

Ceci est un communiqué de presse du Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) à l’occasion du début du procès de l’affaire Dabo Boukari.

Le 19 septembre 2022, débute le procès de l’affaire DABO Boukari du nom de l’étudiant en 7ème année de médecine assassiné en mai 1990. En rappel, le 16 mai 1990, les étudiants de l’Université de Ouagadougou (UO) organisaient une marche de protestation en direction de leur Rectorat actuelle Présidence de l’UO pour exiger la levée de la mesure d’exclusion du bureau de la corporation ANEB de l’ex ISN/IDR (actuel UFR/SVT), du comité exécutif de l’ANEB et de deux militants de base.

La suite après cette publicité

Cette marche fut sauvagement réprimée par un commando de militaires avec l’appui de membres de la communauté universitaire et d’autres personnalités civiles dont certains étaient présents sur le terrain de la répression en treillis militaires et armes au poing. Il s’en est suivi des bastonnades accompagnées d’arrestations et de détentions arbitraires, d’actes de torture, de perquisitions illégales, d’enrôlement forcé d’étudiants dans l’armée, de coupure de bourses, d’exclusion de l’UO, etc. C’est dans ce contexte que l’étudiant DABO Boukari fut enlevé le 19 mai 1990. Depuis lors, il n’est plus réapparu vivant.

Durant 32 ans, ses camarades mobilisés au sein de l’Union Générale des Etudiants Burkinabè (UGEB) et de ses différentes sections ainsi que les démocrates et amis de la liberté au Burkina comme ailleurs n’ont cessé de s’organiser pour réclamer la vérité et la justice pour DABO Boukari. Cette mobilisation a permis de maintenir ce dossier au goût du jour pendant plus de trois (3) décennies. Elle démontre également que la lutte organisée avec esprit de sacrifice aboutit toujours à la victoire des persévérants.

Le MBDHP se réjouit de la tenue de ce procès qui constitue une victoire d’étape dans la lutte contre l’impunité et pour les droits humains dans notre pays.

Notre Mouvement émet le vœu que ce procès soit exemplaire dans sa tenue et aboutisse à la manifestation effective de la vérité et à la justice pour les victimes.

Enfin, le MBDHP appelle ses militantes et militants à poursuivre leur mobilisation à l’occasion de la tenue de ce procès et pour le jugement de tous les autres dossiers de crimes impunis au Burkina.

Vérité et justice pour DABO Boukari !

Vérité et justice pour toutes les victimes de l’impunité au Burkina !

Fait à Ouagadougou le 17 septembre 2022

Le Comité exécutif national

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page