Gestion efficace des collectivités territoriales : La délégation spéciale de Ouagadougou à l’école du MATDS

La session de formation des délégations spéciales de la commune de Ouagadougou  s’est clôturée ce mardi 20 septembre 2022, à Ouagadougou. Les attributions des membres de la délégation spéciale notamment les textes qui régissent le fonctionnement de ces acteurs municipaux ont fait l’objet d’outillage de ces derniers et cela durant deux jours d’échange.

La suite après cette publicité

Quatre (4) chapitres ont fait objet de formation durant ces deux jours qui ont réuni les délégations spéciales dans les  locaux de l’hôtel de Ville de Ouagadougou, tous évoquant les attributs des acteurs de la délégation spéciale de la commune. Il s’est agi notamment d’un chapitre relatifs aux attributions, relatifs au fonctionnement, aux rôles de ces acteurs et un chapitre réservé à la fonction publique territoriale à écouter Sabastien Kima l’un des formateurs de ces 2 jours d’échanges.

L’objectif de ces deux jours a été de permettre à ces acteurs d’offrir des services de qualités aux populations. «  En gros on a essayé de leur donner l’essentiel pour pouvoir leurs permettre de mieux gérer tous les services municipaux et de mieux assumer leur rôle. Les objectifs sont vraiment atteint puisque eux même ont reconnu sa nécessité et par rapport à certains points, ils avaient des idées mais avec la formation ils arrivent maintenant à comprendre et à nuancer ces idées », a déclaré Sabastien Kima.

Au président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté de rappeler  l’intérêt de cette  L’objectif recherché par le ministère en charge de l’administration territoriale, initiateur de ce cadre d’apprentissage et de perfectionnement. « Deux jours durant, les formateurs nous ont fait dérouler des modules.

L’intérêt de cette formation n’est plus à démontrer (…). Ces délégations spéciales sont par essence des organes qui sont de proximité avec la population. Elles leur délivre des services tous les jours que Dieu fait. Et si ces services ne sont pas très bien gérés il va s’en dire que les populations ne seront pas très contentes », a affirmé Maurice Konaté.

Par ailleurs il a salué  la décision du ministère de tutelle, et adressé ces remerciements à celui-ci pour avoir eu une telle initiative.  « Nous les remercions pour avoir vue juste, en outillant ces membres des collectivités territoriales », a-t-il salué.

Le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté

Ces délégations spéciales qui remplacent les conseils de collectivités territoriales, ont pour mission de gérer les affaires locales dans les collectivités territoriales et de promouvoir le développement local en attendant l’organisation de nouvelles élections municipales. D’ailleurs pour l’accomplissement adéquat de cette mission a conclu le président «  nous allons maintenant organiser des formations spéciales pour perfectionner ce que nous avons appris ».

Abdoul Gani BARRY et Amira SANOU (stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page