Le Capitaine Traoré à l’endroit des manifestants : « Je vous exhorte à nous faire confiance »

publicite

Les nouvelles autorités ont invité l’ensemble des manifestants à libérer les voies publiques,  de s’abstenir de détruire tout bien public ou privé et de respecter les libertés des autres, le mardi 4 octobre 2022. Cet énième appel du nouvel homme fort du pays semble entendu. Les différentes voies notamment à Ouagadougou sont dégagées dans la matinée de ce 5 octobre et la plupart des commerces ont rouvert… 

La suite après cette publicité

Le Président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), assurant la gestion des affaires courantes de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, a remercié l’ensemble des manifestants pour leur mobilisation et différents messages d’encouragement et de soutien.

« Vos différents messages ont été entendus et guideront nos actions durant cette transition. Je vous exhorte à nous faire confiance afin que nous puissions ensemble relever les multiples défis auxquels notre pays fait face », a-t-il lancé.

Lire également 👉Ouagadougou : Des manifestants invitent la CEDEAO à Djibo 

Depuis le vendredi 30 septembre 2022, plusieurs manifestations spontanées ont été organisées dans différentes villes du pays, soit pour soutenir le nouveau régime, soit pour désapprouver la venue de la mission de la CEDEAO à Ouagadougou ou encore désapprouver la politique française au Burkina Faso.

Cet énième appel du nouvel homme fort du pays semble entendu. Les différentes voies notamment à Ouagadougou sont dégagées dans la matinée de ce 5 octobre et la plupart des commerces ont rouvert. En rappel, malgré l’appel du Capitaine Traoré à ne pas perturber l’arrivée de la mission de la CEDEAO, plusieurs manifestants ont pris d’assaut les différentes artères notamment de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso pour exprimer leur mécontentement.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page