Ouagadougou : Des manifestants invitent la CEDEAO à Djibo

publicite

Rassemblés non loin de l’aéroport international de Ouagadougou, des manifestants menus de pancartes, des sifflets, des drapeaux burkinabè et russes en mains en veulent visiblement à la CEDEAO, dont une délégation est attendue ce mardi 4 octobre 2022 à Ouagadougou. Ils accusent cette organisation ouest-africaine de son mutisme face aux attaques terroristes au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

Devant la volonté des manifestants de s’opposer à la mission de la CEDEAO à Ouagadougou, un dispositif sécuritaire a été déployé dans le périmètre de l’aéroport. Les manifestants sont tenus loin de l’entrée principale de l’aéroport.

Malgré le cordon sécuritaire, les manifestants campent sur la voie qui conduit à Ouaga 2000 où est supposée se tenir la rencontre entre la mission de la CEDEAO et les nouvelles autorités du pays.

Lire également 👉 Mission de la CEDEAO à Ouaga : Le Boulevard Mouammar Kadhafi bloqué par des manifestants

Des manifestants visiblement remontés lancent des messages hostiles. « A bas la France ! A bas la CEDEAO !  Vive la Russie ! Vive le capitaine Ibrahim Traoré ! CEDEAO = France », tels sont, entre autres, les écriteaux sur les pancartes.

Manifestation contre la mission de la CEDEAO à Ouagadougou

Salam Konkistaba, un manifestant, fait comprendre que la CEDEAO ne sert à rien. « Durant 7 ans nous sommes dans l’insécurité. Malgré les multiples attaques terroristes, la CEDEAO n’a rien fait. Elle observe seulement. Elle ne s’intéresse aux États que lorsqu’il y a un changement à la tête du pays. Quand le peuple a décidé de prendre son destin en main que l’on aperçoit la CEDEAO », a-t-il souligné.

Il a ajouté que le capitaine Ibrahim Traoré devrait recevoir la délégation de la CEDEAO  à Djibo mais pas à Ouagadougou.

Maxime KABORE et Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page