Diplomatie : Le ministre des Affaires Étrangères ukrainien à Abidjan après Dakar

publicite

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Alors que le conflit avec la Russie s’enlise, l’Ukraine a dépêché son chef de la diplomatie en Afrique en vue du renforcement de ses liens avec les pays du continent et les rallier à sa causeAprès Dakar, la capitale sénégalaise, où il a séjourné du 3 au 5 octobre 2022, Dmytro Kouyleba est arrivé à Abidjan en Côte d’Ivoire où il a été reçu par le Vice-président ivoirien Tiémoko Meyliet Koné et son homologue Kandia Camara.

La suite après cette publicité

« J’apprécie particulièrement la proposition du vice-président d’organiser sans délai des contacts entre les ministères et les agences sectorielles d’Ukraine et de Côte d’Ivoire pour discuter de projets spécifiques que nos deux pays peuvent réaliser ensemble. Nous avons parlé de sécurité, nous avons parlé d’agriculture, nous avons parlé de commerce et d’éducation et nous allons travailler sur toutes ces questions », a déclaré Dmytro Kuleba

Les populations africaines payent particulièrement un lourd tribut au conflit russo-ukrainien causant l’inflation générale sur le prix du carburant avec ses corollaires sur les denrées alimentaires y compris le blé s’envoler ainsi que le carburant. En Côte d’Ivoire l’essence Super a augmenté de plus de 26% depuis le début de l’année. Début octobre une nouvelle hausse de 40 Francs CFA pour le super et le gasoil a encore été enregistrée.

L’Ukraine a du fer à retordre en Afrique pour séduire les dirigeants et les peuples africains. Au Conseil de sécurité des Nations Unies, de nombreux pays africains se sont abstenus de voter contre la Russie et préfèrent adopter une position de non-alignement. La Russie est dernièrement devenue le partenaire privilégié de plusieurs gouvernements notamment sur les questions militaires au Mali ou en Centrafrique.

Au Sénégal, Dmytro Kuleba a déclaré ce qui suit : « Je suis là aujourd’hui car nous respectons l’Afrique, et parce que nous voulons que vous sachiez la vérité, et pour mieux nous comprendre, autant que nous voulons mieux vous comprendre, vos inquiétudes et vos perceptions. Je peux facilement imaginer que les Sénégalais peuvent être perplexes sur les origines du conflit, loin, en Europe. Et nous savons à quel point la propagande russe est forte.

Vous, au Sénégal, vous auriez rejeté les tentatives d’imposer la volonté de quelqu’un d’autre sur vous, car vous êtes une nation fière et forte, et nous aussi« , a-t-il indiqué en présence de son homologue Aïssata Tall Sall. A son tour la Ministre sénégalaise a dit la volonté de son pays et du président Macky Sall de « porter un message de paix » pour la résolution de la guerre en Ukraine.

Le président Macky Sall est le président en exercice de l’Union africaine (UA) et avait rencontré le président russe Vladimir Poutine en juin dernier dans le cadre d’une « médiation de haut niveau » qu’il avait souhaité pour la résolution de ce conflit. Invité à Kyiv, la capitale ukrainienne, le Président sénégalais attend de s’y rendre.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page