Ouagadougou : Le SYNATCOMB témoigne son soutien au ministre Donatien Nagalo

publicite

Le Syndicat National des Commerçants du Burkina (SYNATCOMB) a tenu une assemblée générale, ce jeudi 3 novembre 2022, à Ouagadougou. Il était question pour le SYNATCOMB de témoigner leur soutien aux nouvelles autorités mais particulièrement au ministre du commerce Roch Donatien Nagalo.

La suite après cette publicité

Après sa nomination à la tête du commerce, le 25 novembre dernier, Roch Donatien Nagalo n’est pas la bienvenue pour bon nombre d’acteurs du commerce. Depuis lors, des commerçants se lèvent pour contester cette nomination. C’est donc au regard de ces protestations que le Syndicat National des Commerçants du Burkina (SYNATCOMB) s’est rassemblé ce jeudi 3 novembre pour manifester leur soutien au ministre Nagalo.

« Le syndicat national des commerçants voudrait dire grandement merci à leurs excellences le président du Faso et le premier ministre pour leur vision. De mémoire de commerçants, c’est pour la première fois qu’il a été remis à César ce qui appartient à César. 

Nous soutenons fortement le gouvernement et réitérons notre satisfaction et reconnaissance aux plus hautes autorités qui, dans un esprit de gestion responsable de la chose publique ont diligenté une enquête sur les prétendues accusations du désormais ministre du commerce », soutient le secrétaire général du SYNATCOMB, El Hadj Inoussa Kabore.

Face aux nombreuses accusations portées à l’encontre du ministre Nagalo, Inoussa Kabore invite ces détracteurs à faire recours à la justice, comme l’a suggéré le chef du gouvernement Me Apollinaire Kiyelem de Tambela, lors d’une interview accordée à la télévision nationale du Burkina.

El Hadj Inoussa Kabore, secrétaire général du SYNATCOMB

« Le premier ministre dans son interview à la RTB a dit clairement qu’il n’y avait rien à reprocher aux deux ministres en cause. Il a poursuivi en invitant les contestataires à déposer en justice les probables preuves qu’ils détiendraient. Nous aussi au niveau des commerçants des marchés, nous souscrivons à cela et demandons à ceux qui contestent d’aller devant la justice pour porter plainte » a-t-il mentionné.

Sans tarder, le Syndicat National des Commerçants du Burkina a évoqué un certains nombres de chantier sur lesquels le nouveau patron en charge du commerce soit s’attarder. « D’abord, je vous dis que c’est un acteur du milieu, il connait biens nos préoccupations, je vais parler des petits commerçants, la concurrence déloyale. Nous souhaitons qu’il s’attaque à ça. Il y a aussi la fraude, la fraude douanière », relate le SG du SYNATCOMB.

Pour finir, le Syndicat National des Commerçants du Burkina a insisté sur l’installation du ministre du commerce à ses nouvelles fonctions dans les brefs délais.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page