Togo: Attaque meurtrière dans le nord-est, dans la zone de Tiwoli

Togo – La zone de Tiwoli, dans le nord-est togolais a été le théâtre de violents affrontements le 24 Novembre dernier entre des hommes armés et des soldats togolais déployés dans la zone. Au moins une dizaine de militaires ont été tués, selon des sources concordantes. 

La suite après cette publicité

Tiwoli est une localité proche des frontières du Burkina Faso et du Bénin et l’attaque en question se serait déroulée en plein jour. Les assaillants seraient arrivés en importante quantité prenant les militaires togolais au dépourvu. Le bilan est lourd  au sein des forces togolaises même si le nombre définitif de victimes n’est pas encore disponible et alors que « les opérations de ratissage sont toujours en cours ».

Même si l’attaque n’a pas été revendiquée, les éléments du JNIM, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans qui écument la région sont dans le viseur des autorités togolaises.

Ce secteur se trouve dans la région des Savanes, placée sous état d’urgence sécuritaire jusqu’en mars 2023, du fait de la menace. En cette période post-saison des pluies, les terroristes sont plus mobiles et arrivent à franchir plus facilement les cours d’eau.

Le Togo y a déployé un grand nombre de militaires, notamment dans le cadre de son opération « Koundjoare », lancée en septembre 2018, avec pour objectif d’empêcher l’infiltration des mouvements et combattants terroristes venus de l’autre côté de la frontière.

Dans cette même zone de Tiwoli, la localité de Kpinkankandi, proche de la frontière avec le Burkina, a également enregistré une attaque.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page